Article

Les lumidacieuses : « Les conséquences du patriarcat ne sont plus acceptables »

L'association les Lumidacieuses est un réseau de femmes d’horizons et d’âges différents engagées contre les inégalités. Inclusion dans le sport et en entreprise, ou encore lutte contre les violences conjugales, les Lumidacieuses font entendre la voix des femmes dans différentes sphères de la société. Entretien avec Sabine Vu, fondatrice de l'association.
Par Sandra Coutoux
picto_1 Crédit : Katherine Hanlon / Unsplash

« Il y a de nombreux déséquilibres, et il est temps de nous faire entendre et surtout d’agir »

Comment est née votre initiative ?

J’ai créé l’association en juin 2020, avec l’envie de fédérer les femmes issues de mondes professionnels différents, car je me suis rendue compte que le sexisme ordinaire nous touchait toutes. Je suis curieuse, et j’aime rassembler les autres. J’ai commencé à organiser des dîners en Île-de-France, pour créer des rencontres. Avec la pandémie, nous avons prolongé l’expérience sur le web, ce qui a permis de toucher plus de femmes. L’objectif de ces échanges est d’unir les femmes, de libérer leur parole, mais surtout de stimuler l’audace et l’envie d’agir de chacune. C’est ainsi que nous avons proposé de soutenir des associations qui luttent contre les violences envers les femmes, que nous avons participé à des évènements autour de l’inclusion dans le sport, et que nous avons mené une campagne pour mettre en lumière la question de l’endométriose qui touche 1 femme sur 10.

Comment échangez-vous autour des enjeux de société avec les autres femmes ?

Nous organisons de nombreux webinaires sur notre chaîne YouTube. Nous avons organisé, par exemple, une conférence sur les femmes et l’argent, avec la sociologue Caroline Henchoz et Caroline Guimard, membre des Lumidacieuses. L’occasion de mettre en lumière les tabous autour de la relation des femmes avec l’argent. Cela permet aussi de déconstruire des croyances héritées du patriarcat.

Pourquoi est-il important de stimuler l’audace des femmes, selon vous ?

Les conséquences du patriarcat ne sont plus acceptables : le sexisme ordinaire, les inégalités de salaire, les violences sexuelles, la charge mentale domestique… Il y a de nombreux déséquilibres, et il est temps de nous faire entendre et surtout d’agir, pour que les femmes soient considérées à égalité avec les hommes. Nous avons lancé des projets en partant de rien, en particulier en lançant un financement participatif pour créer une borne d’arcade caritative qui servira à récolter des dons pour des associations que nous soutenons. Ces projets de cœur ont pour ambition de contribuer à rendre visible les enjeux qui touchent les femmes, et il y a encore beaucoup à faire !

Pour découvrir l’association Lumidacieuses c’est par ici. 

Ce qui pourrait vous intéresser

Coupe du monde féminine de football : l’égalité gagne du terrain Article -
Par Héloïse LEUSSIER

Coupe du monde féminine de football : l’égalité gagne du terrain

La huitième Coupe du monde de football féminin se déroule en France jusqu'au 7 juillet et suscite un intérêt inédit. Dans le combat pour l’égalité, les femmes ont parcouru un long chemin, mais tout n’est pas gagné.

Solidarité
5 entrepreneuses engagées pour la planète Article -
Par Louise Pluyaud

5 entrepreneuses engagées pour la planète

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, UP le mag vous présente cinq…

Écologie
Chanter pour retrouver sa voie Article -
Par Sandra Coutoux

Chanter pour retrouver sa voie

EXTRAIT DU MAG - Depuis près de 20 ans, la chanteuse lyrique Malika Bellaribi-Le Moal, cofondatrice de l’association Voix en développement aide les personnes fragilisées à se reconstruire grâce à la pratique du chant. Sa pédagogie, qui s’appuie sur le langage corporel, la maîtrise des émotions et la technique vocale, a transformé la vie de milliers de personnes. Nous avons assisté à l’un de ses ateliers à Paris.

Solidarité