Article

2021, l’année de l’essor des entreprises à mission ?

Dans notre dernier numéro MOUVEMENT UP 5, nous avons mis la lumière sur ces entreprises qui participent activement à la transition écologique et sociale. Depuis début 2020, la loi PACTE permet aux entreprises volontaires d’intégrer les enjeux sociaux et environnementaux dans leurs statuts, en définissant leur « raison d’être » ou en adoptant une « mission » d’intérêt général. La communauté des entreprises à mission a pour ambition de promouvoir ce modèle en fédérant les dirigeants. 3 questions sur le sujet à Anne Mollet, directrice de cette association.
Par Sandra Coutoux
picto_1 Crédit : Dylan Gillis / Unsplash

« Nous avons l’ambition de faire de la France le leader en Europe d’un capitalisme responsable »

Combien d’entreprises ont décidé de se doter d’une mission en France ?

Fin décembre 2020, 88 entreprises se sont dotées d’une mission dans leurs statuts, et 10 % d’entre elles sont issues du secteur de l’économie sociale et solidaire. Les PME et les TPE sont majoritaires dans la démarche, qui est aussi suivie par des grands groupes comme Danone ou la Maif. Bien souvent, ce sont les dirigeants de ces entreprises qui impulsent la démarche, mais elle se co-construit avec les salariés. La formulation d’une raison d’être d’une entreprise peut prendre jusqu’à 18 mois. Lorsque l’entreprise va plus loin en intégrant sa mission dans ses statuts, elle s’engage à faire évaluer l’impact de ses actions.

Quelles ressources partagez-vous pour accompagner les dirigeants ?

Nous proposons un Mooc gratuit, réalisé par la chaire Innovation Managériale de l’Essec. Nous organisons régulièrement des rencontres entre pairs pour que les dirigeants puissent partager leurs bonnes pratiques. Des groupes de travail ont aussi été constitués entre chercheurs, experts et dirigeants sur différents sujets, par exemple sur les achats responsables ou même sur l’actionnariat responsable.

En quoi 2021 est-elle une année importante pour les entreprises à mission  ?

Nous avons lancé l‘observatoire des entreprises à mission en partenariat avec des chercheurs de Mines Paris le 21 janvier 2021, pour évaluer les effets du modèle. Nous avons l’ambition de faire de la France le leader en Europe d’un capitalisme responsable. Les Pays-Bas sont en train de s’inspirer de la loi Pacte et nous souhaitons porter un plaidoyer sur les entreprises à mission au niveau européen. Nous souhaitons également créer des relais locaux en région pour lui donner des ancrages territoriaux. L’autre enjeu est de communiquer autour de ces modèles directement dans les écoles de commerce et les grandes écoles, car les étudiants d’aujourd’hui seront les dirigeants de demain !

Couverture de Mouvement UP 5

MOUVEMENT UP 5 consacre un dossier complet à ces entreprises qui ont choisi de contribuer à la transition écologique et sociale !

En 2020, des entreprises s’engagent dans leurs responsabilités sociales et environnementales bien au-delà des promesses de la loi Pacte. Elles ne sont pas toutes des entreprises d’intérêt général mais intègrent, dans leurs mesures d’impact et de réussite, un ensemble de critères heureux pour leurs salariés, la planète et la société civile. Elles peuvent être labellisées par B Corp, possèdent des éco-syndicats, sont aussi des entreprises à mission ou encore appartiennent à des réseaux d’entrepreneurs sociaux.

 

Commandez-le ou abonnez-vous dès maintenant !