picto_3

Susan George

Écrivaine et militante franco-américaine, présidente d’honneur d'ATTAC

Un système financier sans contrôle nous emmène au précipice (El Correo)

 

Personnalité phare sur la scène de la réflexion politique et économique, Susan George est une activiste des droits de l’homme née aux Etats-Unis. Son engagement débute à la fin des années 60 contre la guerre du Vietnam et se propage rapidement à tous les fronts : lutte contre la faim, justice sociale, économique et environnementale… Aguerrie par ces différents combats, elle ne tarde pas à insuffler sa vision au sein de la direction d’Attac, qui place au coeur de son projet « la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, économique, sociale et culturelle dans l’ensemble du monde. »

Cette agitatrice de consciences dénonce sans relâchement un système financier hors de contrôle, dont les déséquilibres ont mené à la convergence de plusieurs crises : écologique, alimentaire, démocratique. Le capitalisme ne peut, selon elle, faire l’économie d’une refonte en profondeur puisqu’il ne « permet pas de penser à long terme ». Fidèle à cet engagement, elle contribue à fonder aux côtés de Stéphane Hessel, Pierre Larrouturou et Michel Rocard le Collectif Roosevelt 2012, rassemblant 15 propositions de réformes politiques et sociales visant « une politique du vouloir-vivre et re-vivre, qui nous arrache à une apathie et à une résignation mortelles». Vaste programme ? Le défaitisme n’est pas au goût de Susan George, qui continue de mener le combat avec « gaieté et détermination ».