picto_2
Évènement passé

Détails de l’événement

Avec la montée en puissance des services d’usages connectés (trottinettes, applis d’hébergements…) les collectivités sont soucieuses de contrôler et de récupérer leurs données.  Le terme de ville intelligente n’est pas nouveau, la gestion des données fait partie des gènes de la fonction publique. En collaborant avec certaines applications, les villes peuvent trouver de nombreux avantages. Par exemple, Waze à développé un programme « Connected Citizen » qui ouvre certaines de ses données aux territoires. L’intérêt : en moyenne, un incident est repéré et confirmé sur Waze plus de quatre minutes avant que les services publics ne soient mis au courant.

Récolter et analyser des données est souvent synonyme de publicité ciblée et de surveillance de masse. Mais les datas peuvent aussi permettre d’accroître nos connaissances sur l’environnement, de mesurer notre impact écologique et d’en anticiper les dégâts. C’est en tout cas ce que cherche à démontrer la FING. Les auteurs rappellent l’existence de projets comme the three-degree World, une infographie du Guardian, qui propose une simulation des nouvelles frontières du monde suite à la montée des eaux. Ou encore le laboratoire VHIL de Stanford, qui utilise la réalité virtuelle pour montrer les conséquences liées à l’acidification des océans, notamment sur les coraux.

Pour ce nouveau podcast du Mouvement UP, en partenariat avec Accenture, nous vous proposons de placer les données au service de l’écologie et montrer que la technologie peut rimer avec planète.

LES INVITES 

  • Directrice Marché Villes et Territoires Connectés et Directrice Marketing au sein d’ENGIE Solutions, Nathalie Allegret participe à l’accompagnement des collectivités vers un territoire intelligent et zéro carbone.
  • Jacques-François Marchandise, cofondateur, directeur de la recherche et de la prospective de la FING (Fondation Internet Nouvelle Génération). La Fondation œuvre pour un numérique porteur d’avenir et centré sur les capacités humaines.
  • Ingénieur de formation, Bertil de Fos est aujourd’hui directeur du cabinet d’études Chronos et d’Auxilia. Il analyse comment se transforment les services urbains, comment les usages et les formes urbaines évoluent dans le jeu de contraintes et d’opportunités nouvelles.
  • Sandra Coutoux, journaliste Mouvement UP animera les échanges.
Organisé avec :
Intervenant.e.s
Jean François Marchandise Directeur de la recherche et de la prospective de la FING
Bertil de FOS Directeur général d'Auxilia
Nathalie Allegret Directrice Marché Villes et Territoires Connectés et Directrice Marketing d'ENGIE Solutions
Sandra Coutoux Journaliste Mouvement UP
Sponsors :
logo crédit coopératif