UP Conferences - Démocratie : le vrai impact des Fake News picto_3
Évènement passé

Détails de l’événement

Les réseaux sociaux et la multitude de plateformes de diffusion bouleversent notre manière de nous informer. Sur la toile, les fausses informations se propagent instantanément alors même que leurs contenus ne reposent parfois sur aucun fondement scientifique. Une étude américaine révélait, en 2019, que lors de la campagne présidentielle américaine de 2016, 11 % des plus de 65 ans partageaient des fausses informations, contre seulement 3 % des 18-29 ans. Les algorithmes de personnalisation présents sur les réseaux sociaux renforcent des tendances déjà identifiées par la psychologie sociale.

Basées sur des croyances, les fake news sont assez puissantes pour modifier l’opinion publique, amplifier des sujets d’actualité, jusqu’à faire basculer le résultat d’une élection. Pour ralentir leur propagation, des actions de fact checking se multiplient pour vérifier, en temps réel, la véracité des faits et l’exactitude des chiffres. Une initiative fortement encouragée par le gouvernement français en début de crise du coronavirus, pour faciliter l’accès des citoyens aux informations vérifiées des autorités publiques et sanitaires sur WhatsApp et Messenger.

Comment s’assurer qu’une information soit avérée et ne pas tomber dans le piège de la fake news ? À l’occasion de la semaine de la presse et des médias à l’école, MOUVEMENT UP lance sa nouvelle série « L’information au service de tous ». Lors de cette conférence, nous vous proposerons des outils pour contribuer, vous aussi, à lutter contre la désinformation. 

NOS INVITES 

Serge BARBET est directeur délégué du Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI), qui accompagne les enseignants du premier et second degré en leur proposant des formations et des ressources pédagogiques, leur permettant d’apporter une culture médiatique à leurs élèves.  

Journaliste et reporter, Aude FAVRE a lancé sa chaîne YouTube WTFake en 2017, afin de lutter contre la désinformation et de dénoncer nombre de pratiques complotistesEn créant WTFake Academy, elle souhaite créer la première rédaction citoyenne anti-fake news et donner un rôle d’enquêteur aux citoyens.  

Le rendez-vous

En direct à 19h30 sur :

A partir du 24 mars 2021 :

 

MOUVEMENT UP, ÉDUCATION AUX MÉDIAS, ORGANISME DE FORMATION AGRÉÉ

Depuis 5 ans, nous avons déployé plus de 5 000 ateliers d’éducation critique aux médias auprès des jeunes et de leurs encadrants pédagogiques. Nous intervenons principalement auprès de jeunes socialement défavorisés en coordination avec notre réseau de 40 partenaires éducatifs de terrain (établissements scolaires, missions locales, centres socio-éducatifs, associations).

Notre expertise et nos outils pédagogiques permettent, auprès des jeunes :

  • d’insuffler la culture des médias, l’attrait pour l’information et le travail journalistique pour réconcilier l’opinion avec la presse, et renforcer la participation citoyenne et démocratique,
  • d’éveiller l’esprit critique et la capacité à se forger une opinion à partir de faits avérés pour lutter contre les infox, les discours de haine en ligne, la délinquance et la radicalisation,
  • de susciter la réflexion et le débat d’idées autour des valeurs républicaines pour casser les préjugés, et promouvoir la laïcité, la tolérance, la diversité, l’ouverture aux autres,
  • de former des citoyens numériques responsables et éclairés pour garantir un usage positif d’internet et des réseaux sociaux, et contrer les pratiques addictives.

Grâce à plus de 30 partenariats avec des bailleurs publics et privés (Union européenne, CGET, ministère de la Culture, régions, fondations), le pôle éducation aux médias de Mouvement UP a déployé des programmes à fort impact social, notamment pour accompagner les mineurs sous main de justice, les jeunes des quartiers prioritaires de la ville ou des travailleurs en situation de handicap.

Intervenant.e.s
Serge Barbet Directeur délégué du CLEMI
Aude Favre Journaliste YouTubeuse WTFake
Christophe Tisseyre Editorial Project Manager - Chaînes Alchimie
Sponsors :
logo crédit coopératif