Podcast

Violences faites aux femmes : agissons !

En 2020, la crise sanitaire a été le révélateur des violences conjugales. Durant le premier confinement, les signalements ont augmenté de 40 % en France et les appels au 3919, le numéro d’aide aux femmes victimes de violences, ont triplé par rapport à 2019 sur la même période. 
Par La rédaction
picto_1 Crédit : Unsplash

Depuis 2019, les prénoms des femmes victimes de féminicide s’affichent en lettres capitales sur les murs des grandes villes, grâce au collectif des colleuses.

Comment protéger les femmes ? Comment agir en tant que voisin.e, parent, ami.e d’une femme victime de violences conjugales ? Quels dispositifs existent aujourd’hui pour éviter ces drames ?  

Des éléments de réponses dans cette UP Conferences du 9 mars 2020. Mouvement UP et ses invitées proposent des outils, des solutions pour que la violence faite aux femmes devienne l’affaire de tous et de toutes.

  • Chantal MIR est directrice générale Habitat et Action sociale du Groupe SOS Solidarités. Après avoir fait le constat que les femmes en situation d’exclusion sont davantage exposées aux violences sexuelles, à la précarité, à l’éloignement de l’emploi… et peinent à accéder à des dispositifs dédiés, le Groupe SOS Solidarités s’engage sur le terrain aux côtés de ces femmes exclues.  
  • Depuis plus d’un an, Angèle MARREY, rédactrice en chef de Period Studio, le média en ligne positif, féministe et inclusif, souhaite sensibiliser l’opinion publique, et particulièrement les jeunes générations, sur la place de la femme. Ce média œuvre quotidiennement à lever certains tabous comme la précarité financière et menstruelle.  
  • Maître Isabelle STEYER est avocate au Barreau de Paris depuis 20 ans. Elle milite en faveur du droit des femmes et des enfants, et participe à élaborer toutes les lois améliorant la protection des femmes victimes de viol et de violences conjugales.

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE LA CONFERENCE EN REPLAY ET PODCAST

Violences faites aux femmes : agissons !