Article

Une BD pour mieux comprendre la disparition des animaux

Le scénariste Jean-Baptiste de Panafieu et le dessinateur Alexandre Franc signent la bande dessinée "Extinctions - le crépuscule des espèces" (Dargaud et Delachaux & Niestlé). Un album visant à sensibiliser sur la disparition inquiétante des populations animales.
Par Philippe Lesaffre
picto_1 "Extinctions - crépuscule des espèces", chez Dargaud et Delachaux & Niestlé

On suit dans cet album deux journalistes, Emma et Luis, lors d’un reportage sur une île imaginaire de l’océan arctique. Les deux filment une équipe scientifique venue étudier les conséquences du réchauffement climatique sur la flore et surtout la faune. La bande dessinée, joliment coloriée, aborde ainsi la question de l’inquiétante extinction des espèces animales. Emma et Luis découvrent par exemple que le rat endémique de Bramble Cay, un banc de sable situé à proximité de la Grande Barrière de corail, en Australie, a été reconnu en 2019 comme la première victime du dérèglement climatique, côté mammifère. Alerte des scientifiques : l’heure est grave, et d’autres espèces pourraient bientôt rejoindre le cimetière des espèces éteintes (les populations diminuent drastiquement).

Beaucoup sont menacées en raison de notre mode de vie, qui cause notamment la déforestation (afin de pouvoir multiplier les zones de culture), la surpêche et le commerce illégal, par exemple pour vendre de l’ivoire d’éléphant. Au passage, les scientifiques notent de plus en plus de pachydermes se développant sans défenses (notamment au Mozambique, par exemple). Une évolution biologique visant à sauver les éléphants, se demandent les personnages de la BD ?

Ces derniers reviennent sur les disparitions du passé et traquent les signes de leur passage sur Terre (notamment sur les roches les traces d’espèces marines de trilobites). L’un lance : « On connaît environ 250 000 espèces fossiles, mais on pense que la Terre vu naître des centaines de millions d’espèces, et 99,9 % d’entre elles sont aujourd’hui éteintes. »

Pourquoi des espèces résistent, et d’autres non

Lui et son équipe tentent d’établir les causes ayant provoqué le crépuscule des espèces et de comprendre pourquoi certaines parviennent à résister, tandis que d’autres n’y arrivent pas. Ils mentionnent tout d’abord les catastrophes, comme la collision d’un astéroïde, qui aurait justement conduit à la disparition des dinosaures (en particulier). On peut noter que l’activité humaine, même dans des temps reculés, n’est pas étrangère à l’extinction d’espèces via notamment la chasse d’espèces (par exemple pour chercher l’huile des baleines) ou encore le vol d’œufs (qui était assez commun). Les exemples sont nombreux. On peut citer l’un des premiers exemples de surexploitation d’espèces marines, celui des morses, pour leurs défenses et la viande, par les Vikings en l’an 1000 lorsqu’ils ont colonisé l’Islande et le Groenland.

Ce qui pourrait vous intéresser

Thoreau et moi : l'histoire d'une prise de conscience écolo Article -
Par Sandra Coutoux

Thoreau et moi : l'histoire d'une prise de conscience écolo

CULTURE - La BD "Thoreau et moi"raconte le questionnement intérieur d'un quadra parisien face à la crise écologique. Une autobiographie romancée où plane la pensée avant-gardiste du philosophe naturaliste américain, Henry David Thoreau (1817-1862). Rencontre avec Cédric Taling, l'auteur de cette BD qui explore nos contradictions.

Écologie
Bande dessinnée Le scandale des algues vertes Article -
Par Sandra Coutoux

Le scandale des algues vertes décrypté en BD

EN LIBRAIRIE - Depuis près de 40 ans, des algues vertes toxiques envahissent les plages bretonnes du Finistère aux Côtes-d'Armor. Mais d'où viennent-elles et pourquoi les autorités ont-elles mis autant de temps à reconnaître leur dangerosité ? Réponse dans cette BD à lire d'urgence, Algues vertes , l'histoire interdite, une enquête choc de la journaliste Inès Léraud.

Écologie
BD Le Zoo des animaux disparus Article -
Par Geoffrey Chapelle

Le zoo des animaux disparus : une BD qui sensibilise aux extinctions

Dans la série « j’apprends en m’amusant », la bande dessinée éditée par Bamboo met en lumière des espèces animales éteintes depuis des siècles, voire des décennies seulement. Idéal pour alerter les plus jeunes sur l’extinction du vivant.

Culture