Article

Stop aux abandons : cet été, faites garder votre animal !

Chaque année, en France, près de 100 000 animaux de compagnie sont abandonnés par leur propriétaire. Une grande partie d’entre eux le sont à l’approche des vacances... Pourtant, des solutions pour les faire garder existent.
Par Geoffrey Chapelle
picto_1 Crédit : Erda Estremera / Unsplash

Dans un récent communiqué, la Société protectrice des animaux alertait sur le nombre record d’animaux abandonnés depuis le 1er mai 2020, à savoir 9 000… A l’approche des vacances, et avec ses 62 centres au bord de la saturation, la SPA redoute de « bientôt ne plus être en mesure de prendre en charge les abandons et d’accueillir de nouveaux animaux ».

Il existe pourtant des solutions pour faire garder son animal de compagnie durant une absence, plutôt que de laisser sur le bord d’une route…

Le pet-sitting

De nombreuses plateformes proposent sur le web des services de pet-sitting, autrement dit de garde d’animaux de compagnie. Elles vous permettent de vous mettre en relation avec un pet-sitter qui, chaque jour durant votre absence, se rendra à votre domicile pour nourrir, câliner et promener votre animal de compagnie. Les tarifs sont variables selon les plateformes, les prestations et la fréquence des visites demandées. En revanche, ce mode de garde est préconisé pour des absences de courte durée, l’animal pouvant bien évidemment souffrir de solitude sur le long terme…

Dans le cas d’une absence prolongée, optez plutôt pour la famille d’accueil. Un mode de garde qui permettra à votre animal de compagnie de ne jamais se sentir seul. Ou alors, convenez avec le pet-sitter du fait qu’il réside chez vous durant la durée totale de votre absence.

Comptez entre 7 et 20 € par jour en famille d’accueil et entre 9 et 20 € par jour pour un pet-sitter.

Exemples de plateformes de mise en relation entre propriétaires d’animaux de compagnie et pet-sitters et familles d’accueil :

 

La pension animalière

Il existe des organismes agréés par les préfectures qui accueillent votre animal durant votre absence. Des pensions qui sont pour la plupart gérées par des professionnels de la gestion des animaux. Avant d’y laisser votre animal, il est toutefois recommandé de bien vérifier les agréments de l’établissement auprès de votre préfecture, et de vous rendre sur place pour vous faire une idée du lieu et de son personnel.

Sachez que les pensions animalières dignes de ce nom exigent que leurs pensionnaires soient vaccinés et vermifugés. Tout établissement qui ne vous demande pas le carnet de vaccination de votre animal ou qui refuse de vous faire visiter les lieux doit vous alerter.

Comptez entre 10 et 20 euros journaliers pour un chien et entre 8 et 13 euros pour un chat.

Une loi au Sénat

Pour rappel, depuis 2015, la loi oblige tout propriétaire d’un animal de compagnie à lui offrir de bonnes conditions de vie. Au vu du nombre d’abandons, ce n’est visiblement pas suffisant. La SPA, par la voix de son président Jacques-Charles Fombonne, attend que le Sénat adopte prochainement une loi interdisant la vente des animaux de compagnie en animalerie et sur internet : « Cette triste réalité que nous vivons permettra au Sénat d’entériner les articles de loi sur les modes d’acquisition des animaux de compagnie, votés en janvier à l’Assemblée nationale. »

Ce qui pourrait vous intéresser

Article -
Par La rédaction

Comment signaler des cas de maltraitances animales ?

Vous êtes témoin d'un cas de maltraitance animale ? Vous vous avez découvert un animal errant ou blessé ? Mais que faire ? Mouvement UP vous donne quelques pistes.

Animaux
Chien Article -
Par Philippe Lesaffre

Comment ils aident les animaux de compagnie des SDF

En 2009, Yohann Sévère a lancé Gamelles pleines à Caen. 12 ans plus tard, l’association est présente dans 12 villes de France pour aider les fidèles compagnons des sans-abri et accompagner leur réinsertion sociale.

Solidarité
chien en confinement Article -
Par Philippe Lesaffre

Comment aider les animaux de compagnie confinés ?

A Toulouse, l'asso Le Resto des zanimos cherche des bénévoles dans toute la France pour s'occuper des animaux de compagnie des personnels soignants.

Animaux