fbpx
Article

Soutenez des projets d’éducation en réservant un restaurant

La société Guestonline propose des solutions de réservation en ligne aux restaurateurs, qui soutiennent des projets d'éducation par l'alimentation.
Par Philippe Lesaffre
Restaurant
picto_1 Alex Holyoake (Unplash)

Depuis plus de dix ans, la société Guestonline, basée à Toulouse, propose aux restaurateurs, en abonnement, des outils de gestion de réservation sur leur site ou sur les réseaux sociaux. En France, mais aussi à l’étranger, de nombreuses tables – des restaurants de quartier ou des plus connus, tels que La Tour d’argent, la Maison Bras et le restaurant Paul Bocuse – ont choisi cette solution, qui est une alternative à des intermédiaires comme la Fourchette.

« En général, les clients savent où ils veulent aller manger, note le fondateur de Guestonline, Antoine Girard, alors autant les inciter à réserver directement sur la plateforme du restaurant sélectionné. » Il y a quelques mois, l’idée lui est venue, face à l’urgence climatique, de « faire évoluer la vision de la réservation et de lui donner un peu plus du sens », comme il nous le dit quelques semaines après le déconfinement. Prenant en compte « la sensibilité de nombreux consommateurs », conscients des enjeux de la transition écologique, l’équipe a imaginé le principe d’une « réservation responsable » afin de soutenir des projets d’éducation par l’alimentation.

« De belles causes » autour de l’assiette

L’opération, pour l’heure dédiée aux établissements partenaires de la société Guestonline, ne coûte rien aux restaurateurs. Concrètement, sur les abonnements de la start-up toulousaine, un euro est prélevé et ensuite dédié « à deux belles causes ».

En premier lieu, Antoine Girard et les siens accompagnent une association népalaise visant à mettre en place des cantines dans des écoles, ce qui incite les parents à scolariser davantage les élèves, grâce aux repas.

Deuxièmement, ils soutiennent La tablée des chefs, une association très active durant la crise sanitaire et le confinement pour nourrir des bénéficiaires de l’aide alimentaire. Elle mène également des projets d’éducation dans des écoles. Des activités pour montrer, en particulier à des collégiens, comment préparer tel ou tel plat, afin de leur apprendre comment mieux se nourrir. Pendant la période de distanciation sociale, des chefs se sont par exemple filmés pour présenter des recettes depuis leur domicile.

Ce qui pourrait vous intéresser

#FillTheBottle: où obtenir un verre gratuit en échange de mégots de cigarettes ? Article -
Par Philippe Lesaffre

#FillTheBottle : où obtenir un verre gratuit en échange de mégots de cigarettes ?

INITIATIVE - Certains bars vous proposent une consommation gratuite en échange d'une bouteille remplie de cigarettes jetées sur les voies publiques.

Écologie
Article -
Par Philippe Lesaffre

Coronavirus : des restaurateurs ont donné des produits frais aux banques alimentaires

Pour lutter contre la propagation du coronavirus, le gouvernement a interdit aux restaurants et aux bars d'ouvrir leurs portes jusqu'à nouvel ordre. De très nombreux établissements avaient forcément de nombreux produits frais dans leurs cuisines. Certains ont fait appel aux associations caritatives pour écouler leurs stocks et ne pas jeter la nourriture.

Consommation
Ces métropoles qui collectent vos biodéchets Article -
Par Philippe Lesaffre

À vélo, ils récupèrent et valorisent les biodéchets des restaurateurs

Comment valoriser les restes de cuisine des restaurants ? À Boulogne-Billancourt, dans les environs de Paris, une jeune start-up, Vépluche, expérimente une solution.

Écologie