fbpx
Article

Quand la philosophie s’invite dans l’entreprise

Et si Descartes, Platon et Socrate étaient les meilleurs alliés des entreprises pour relever les défis actuels ? La société de conseil lyonnaise Noetic Bees a fait de l'ingénierie philosophique un outil de transformation des entreprises. Explications avec Benjamin Sauzeau et Tristan Bitsch, deux experts de l'accompagnement au changement version philo.
Par Sandra Coutoux

« Philosopher c’est aussi apprendre à mieux dialoguer »

En quoi la philosophie peut-elle devenir un levier de transformation au sein d’une organisation ?

La philosophie permet de faire voler en éclats les préjugés et les présupposés. C’est une discipline développant le discernement ainsi que l’esprit critique. Elle peut être une ressource pour apprendre à s’orienter dans un contexte incertain et complexe. Philosopher, c’est remettre en question nos représentations du monde et prendre soin de sa curiosité naturelle. L’Épochè, ce geste philosophique qui consiste à suspendre le jugement, est fondamental dans notre approche. Concrètement, notre démarche s’appuie sur l’ingénierie philosophique : c’est le travail qui consiste à inventer et concevoir des dispositifs, à partir du corps philosophique et de l’histoire des idées, permettant au collectif de dépasser ses automatismes de pensées. L’objectif est d’aider l’organisation à faire un pas de côté pour aborder ses problèmes sous un regard neuf.

Quelles sont vos méthodes ?

Nos formations, d’abord : celles à « l’art de poser la bonne question » permettent de responsabiliser les équipes en amenant le collaborateur vers l’autonomie, de s’attaquer au cœur du sujet et de faire monter le niveau des échanges. Nous développons l’agilité dans un groupe en favorisant l’esprit critique de nos apprenants, et donc la catégorisation de la question, car la qualité d’une réponse à un problème dépend de la qualité de la question posée. Nous élaborons, par exemple, des outils collaboratifs destinés aux facilitateurs pour améliorer la qualité des dialogues en réunion tel que Métagora. Le but de cet outil est de prendre soin de la manière dont on se parle, pour justement optimiser la performance des décisions générées. L’objectif initial était d’ « éviter la réunionite aiguë ». Enfin, nous proposons bien évidemment des ateliers, des cafés philo, des séminaires, des analyses de la pratique philosophique, et intervenons dans des missions de conduite de changement au sein d’entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activités.

En quoi les outils philosophiques développés par votre cabinet de conseil contribuent à transformer les entreprises ?

Nous intervenons sur des problématiques d’acculturation ou lorsque les collectifs de travail sont en questionnement ou en souffrance, et n’arrivent plus à faire face à certaines situations. L’un des premiers modules de formation, que nous utilisons pour enclencher le processus de changement, c’est la technique de l’inférence logique. Celle-ci amène à l’identification des présupposés de son interlocuteur pour mieux en discuter. Les présupposés générant souvent malentendus, injonctions paradoxales et tout un lot de biais cognitifs, il est important d’apprendre à les repérer pour s’en affranchir. Philosopher, c’est aussi apprendre à mieux dialoguer. La philosophie est une valeur ajoutée dans l’entreprise, car elle permet de gagner en puissance humaine en questionnant les valeurs collectives. Le besoin de sens se conscientise et peut alors s’incarner sur le terrain par des actions concrètes.

Pour aller plus loin : https://www.noeticbees.com/

Pour aller plus loin :

Couverture de Mouvement UP 5 MOUVEMENT UP 5 consacre un dossier complet à ces entreprises qui ont choisi de contribuer à la transition écologique et sociale !

En 2020, des entreprises s’engagent dans leurs responsabilités sociales et environnementales bien au-delà des promesses de la loi Pacte. Elles ne sont pas toutes des entreprises d’intérêt général mais intègrent, dans leurs mesures d’impact et de réussite, un ensemble de critères heureux pour leurs salariés, la planète et la société civile. Elles peuvent être labellisées par B Corp, possèdent des éco-syndicats, sont aussi des entreprises à mission ou encore appartiennent à des réseaux d’entrepreneurs sociaux.

 

Commandez-le ou abonnez-vous dès maintenant !