Article

Pourquoi le WWF demande l’interdiction des pubs sur les SUV

Selon un rapport de WWF-France, la filière automobile a consacré en 2019 1,8 milliard d’euros pour promouvoir les SUV, ces automobiles très polluantes et plus chères aussi.
Par La rédaction
Voitures
picto_1 Crédit : John Matychuk / Unplash

Les ventes de SUV en France ont été multipliées par 7 en 10 ans. Ces voitures cartonnent sur le marché du neuf, puisqu’elles représentent 4 ventes de véhicules sur 10. La Convention citoyenne pour le climat réclamait la suppression des publicités pour des produits trop polluants, dont les fameux SUV. Or, le gouvernement ne l’a pas vu de cet œil et a sorti la carte « joker » pour n’accepter l’interdiction que pour les énergies fossiles.

Selon un rapport de WWF-France, la filière automobile a consacré en 2019 1,8 milliard d’euros pour promouvoir les SUV, contre 1,2 milliard d’euros pour les citadines. Des publicités visibles un peu partout et notamment à la télévision. « La pub pour les SUV a cumulé en 2019 3h50 de diffusion chaque jour, soit l’équivalent de 2 matchs de football, ou de 6 journaux télévisés » selon les auteurs du rapport de l’ONG. Dans la presse, en 2019, la publicité sur ce type d’automobiles équivaudrait à « la publication d’une édition nationale de 18 pages, chaque jour ».

L’ONG réitère sa demande d’interdiction de la publicité pour ce type de véhicules très polluants, quelques jours avant le début de l’examen parlementaire du projet de loi Climat et résilience. « Nous appelons le gouvernement à interdire la publicité pour les véhicules les plus lourds et à réorienter les budgets publicitaires vers la promotion de véhicules plus légers et moins émetteurs », écrit-elle.

Le SUV, plus polluant et plus cher

C’est que le SUV représente, dans notre pays, « la deuxième source de croissance des émissions de CO2 françaises ces 10 dernières années derrière le secteur aérien », d’après WWF. Ce type de véhicule « consomme environ 15 % de plus qu’une voiture standard ».

Mais ce n’est pas seulement pour cela que WWF demande l’arrêt des publicités pour les SUV. L’ONG rappelle, dans son argumentaire, qu’ « un conducteur au volant d’un SUV à 10 % de plus de chances d’être victime d’un accident de la route ». Et que, « même en seconde main, l’achat d’une voiture est de moins en moins accessible. En 2035, les SUV représenteront, pour les ménages modestes, un surcoût annuel de 408 € par an ».

Ce qui pourrait vous intéresser

Omer Rana Article -
Par Philippe Lesaffre

Le WWF dénonce l'impact des SUV sur le budget des ménages modestes

Pour le WWF, les véhicules SUV vont débarquer dans les prochaines années sur le marché de l'occasion et cela risque de pénaliser les plus précaires, qui devront dépenser plus d'argent pour leur véhicule.

Écologie
Comment le cinéma apprend à devenir éco-responsable Article -
Par Sandra Coutoux

Comment le cinéma apprend à devenir écoresponsable

INTERVIEW - Tourner une série TV ou un film sans gaspiller, en limitant l'impact sur l'environnement, est aujourd'hui un défi majeur pour les professionnels de l'audiovisuel. Secoya, une start-up pionnière de l'éco-tournage en France, propose d'accompagner les productions dans leur transition écologique. Rencontre avec son cofondateur, Charles Gachet-Dieuzeide.

Écologie
Comment réduire la place de la voiture ? Les exemples de nos voisins Article -
Par Philippe Lesaffre

Comment réduire la place de la voiture ? Les exemples de nos voisins

AVANT LA SORTIE DU MAG - Peut-on se passer de voiture ? Ici ou là, des décisions sont prises, à l’étranger, pour réduire la place de la "bagnole". Et ce, afin de limiter les effets nocifs de la pollution.

Écologie