Article

Paroles d’étudiants

À chaque étudiant la gestion de son frigo ! Pour certains, c’est encore les parents qui…
Par Héloïse LEUSSIER
Paroles d'étudiants
picto_1 Paroles d'étudiants

À chaque étudiant la gestion de son frigo ! Pour certains, c’est encore les parents qui choisissent le menu, quand pour d’autres, l’alimentation est un budget à gérer en combinant plaisir, économie et convivialité. Nous sommes allés demander aux principaux intéressés comment ils remplissent leurs assiettes.

[su_row]
[su_column size= »1/2″][su_note note_color= »#fff » radius= »2″]

[aesop_image imgwidth= »100% » img= »http://www.up-inspirer.fr/wp-content/uploads/2017/10/Abdel.jpg » credit= » » align= »center » lightbox= »off » captionposition= »left » revealfx= »inplace » overlay_revealfx= »inplace »]

 

[aesop_quote type= »block » background= »#fefdff » text= »#1e1e1e » width= »100% » align= »left » size= »1″ quote= »« Je suis en colocation à Saint-Denis avec trois amis. Mes parents m’envoient de l’argent. J’ai entre 300 et 400 euros pour payer ma nourriture et mon loyer. Avec mes colocataires, nous partageons tous les repas, cela fait baisser le prix. On est obligés de cuisiner si on veut bien manger. On prend les marques à bas coûts. Le plus souvent, on mange des pâtes avec différentes sauces : fromage, tomate… Quand je reçois, je fais généralement un couscous kabyle avec des légumes achetés au marché de Saint-Denis, car c’est moins cher. Et puis, il y a toujours au moins du lait et des fruits dans mon frigo, car c’est le matin que je mange le plus, ça me permet d’être en forme la journée. » » cite= »Abdel, 24 ans, étudiant en Master 1 de Littérature française et francophone à l’université Paris 8″ parallax= »off » direction= »left » revealfx= »inplace »]

[/su_note][/su_column]
[su_column size= »1/2″][su_note note_color= »#fff » radius= »2″]

[aesop_image imgwidth= »100% » img= »http://www.up-inspirer.fr/wp-content/uploads/2017/10/Giuilia.jpg » credit= » » align= »center » lightbox= »off » captionposition= »left » revealfx= »inplace » overlay_revealfx= »inplace »]

 

[aesop_quote type= »block » background= »#fefdff » text= »#1e1e1e » width= »100% » align= »left » size= »1″ quote= »« Je vis en colocation avec quatre personnes mais nous cuisinons séparément la plupart du temps. Je mange régulièrement des pâtes bien sûr, comme tous les étudiants ! Je dépense environ 50 euros par semaine dans la nourriture. Pour économiser, je me concentre essentiellement sur les légumes et j’achète peu de viande, à part du jambon de temps en temps. Un peu de pain et de fromage aussi. Je vais en grande surface la plupart du temps et parfois au marché. Je cuisine régulièrement des plats traditionnels italiens. Pour ne pas gâcher, j’utilise toujours une balance. Mon ingrédient fétiche : l’huile d’olive, c’est simple à utiliser et ça donne de la saveur aux plats. » » cite= »Giulia, 23 ans, étudiante en 3e année de licence de Droit, à l’université Paris 8″ parallax= »off » direction= »left » revealfx= »inplace »]

[/su_note][/su_column]
[/su_row]

[su_row]
[su_column size= »1/2″][su_note note_color= »#fff » radius= »2″]

[aesop_image imgwidth= »100% » img= »http://www.up-inspirer.fr/wp-content/uploads/2017/10/Calypso.jpg » credit= » » align= »center » lightbox= »off » captionposition= »left » revealfx= »inplace » overlay_revealfx= »inplace »]

 

[aesop_quote type= »block » background= »#fefdff » text= »#1e1e1e » width= »100% » align= »left » size= »1″ quote= »« Je vis chez mon père, donc le soir c’est le plus souvent lui qui décide du menu. Mais je mange toujours léger car je mange bien le midi. Au restaurant universitaire, le repas est à 3,25 euros. C’est donc accessible. Je prends souvent un plat, une pomme et un yaourt. Par contre, je ne mange ni à 16 heures, ni le matin, même si je sais que ce n’est pas bien… Honnêtement, en cuisine, je suis nulle, je ne sais faire que des pâtes ! Sinon, nous mangeons régulièrement à l’extérieur avec les copains, souvent japonais, et de temps à autre, un fast-food. » » cite= »Calypso, 20 ans, étudiante en 3e année de Médecine à la faculté Paris Diderot » parallax= »off » direction= »left » revealfx= »inplace »]

[/su_note][/su_column]
[su_column size= »1/2″][su_note note_color= »#fff » radius= »2″]

[aesop_image imgwidth= »100% » img= »http://www.up-inspirer.fr/wp-content/uploads/2017/10/Caroline.jpg » credit= » » align= »right » lightbox= »off » captionposition= »left » revealfx= »inplace » overlay_revealfx= »inplace »]

 

[aesop_quote type= »block » background= »#fefdff » text= »#1e1e1e » width= »100% » align= »left » size= »1″ quote= »« J’ai vécu trois ans en appartement avant de retourner vivre chez mes parents car j’étais un peu en galère d’argent. Les premières années de Médecine, je ne sortais pratiquement pas de chez moi, je devais beaucoup travailler. Donc pour aller plus vite, je mangeais la plupart du temps des plats préparés à réchauffer au micro-ondes. J’avais un budget d’environ 200 euros par mois pour manger. Je faisais des petits boulots à côté pour gagner de l’argent de poche. Coté cuisine, je fais surtout des pâtes bolo, pesto ou carbo ! Ah si, je sais faire des quiches lorraines aussi ! En habitant chez mes parents, je mange plus de légumes et de fruits qu’auparavant, et c’est vrai que c’est mieux. » » cite= »Caroline, 22 ans, 3e année de Médecine à la faculté Paris Diderot » parallax= »off » direction= »left » revealfx= »inplace »]

[/su_note][/su_column]
[/su_row]
 


 
[su_button url= »https://www.up-inspirer.fr/37418-dossier-alimentation-etudiants » style= »flat » background= »#007aac » color= »#fff » size= »5″ center= »yes » radius= »round » icon= »icon: align-justify » icon_color= »#fff »]Retour sommaire[/su_button]