Article

Lokalero veut simplifier la collecte de dons des associations

L'entreprise Lokalero propose des outils aux associations visant à rendre leur collecte de dons plus accessible (notamment via smartphone). Sa fondatrice Ophélie Le Grand nous éclaire sur cette initiative.
Par Philippe Lesaffre
Rodion Kutsaev
picto_1 Crédit: Rodion Kutsaev (Unplash)

« Rapidement après mes études, explique Ophélie Le Grand, je me suis orientée vers l’économie sociale et solidaire. Et j’ai vite compris que je souhaitais développer des projets et des solutions aux impacts positifs pour la société. » Ainsi, après avoir accompagné des entreprises sociales, elle a voulu, dit-elle, “démocratiser l’accès aux dons, l’adapter au mode de vie actuel“, comme elle l’explique. Il n’est pas toujours aisé, pour l’ensemble des structures associatives, de mobiliser la population, selon Ophélie Le Grand. Or, poursuit-elle, « les associations ont tout intérêt à se faire connaître sur leur territoire, auprès de partenaires, des professionnels voulant mettre en avant plutôt des causes locales, mais aussi auprès du grand public ».

Des projets variés à soutenir

C’est ainsi que Lokalero est née, notamment en vue d’accompagner, en cette période de pandémie, les structures aux domaines d’activités variés : éducation, santé, sport, culture, emploi…Le but du jeu est simple : rendre accessible la collecte de dons pour les associations, qu’elles soient reconnues d’intérêt général, ou pas.

Tout passe via une plateforme adaptée au format mobile. « Notre vocation n’a pas été de mettre en place un site de crowdfunding, sur lequel les visiteurs se rendraient pour choisir leur cause à soutenir, mais de fournir un outil pratique, que toute structure peut déployer dans ses supports de communication. » Chaque association ou chaque commerce peut bénéficier d’un lien de collecte qu’elle peut partager auprès des siens. Un lien de collecte accessible via un QR code pour inciter les clients à sauter le pas et faire un don plus rapidement.

Lokalero vient en aide à toutes les structures. A l’heure où nous écrivons ces lignes, vous pouvez accompagner par exemple l’association environnementaliste Ahtarame, faire un don au Pôle de cancérologie du CHU de Poitiers ou encore soutenir l’initiative de la Banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde, qui organise des distributions sur des campus.

Ce qui pourrait vous intéresser

Article -
Par Philippe Lesaffre

"La solidarité, c'est résister et construire l'avenir"

À l'initiative de Nicolas Hulot, 80 associations ont lancé un Appel des solidarités. Une campagne visant…

Écologie
Article -
Par Sandra Coutoux

Comment les Marseillais se mobilisent pour nettoyer leur ville malgré la pandémie

1 déchet par jour est une initiative citoyenne née à Marseille qui s'appuie sur un geste simple quotidien : ramasser un déchet, se prendre en photo et inciter les autres à en faire autant. 449 248 kg de déchets ont déjà été ramassés et les opérations collectives continuent dans la ville malgré la pandémie. La prochaine aura lieu du 15 au 19 mai 2021.

Écologie
Article -
Par Philippe Lesaffre

"Agir à Lyon et ses alentours", le guide pour aider les citoyens à s'engager

L'asso Anciela sort la 3e édition du Guide pour agir à Lyon et ses alentours recensant les associations et les collectifs qui entendent construire un monde plus juste et écologique.

Solidarité