Article

Les robots : futur de l’agroécologie ?

Agroécologie -Entre ses importantes émissions de gaz à effet de serre et l’utilisation massive de produits chimiques, l’agriculture est une activité nocive pour l’environnement. Et si les robots intelligents permettaient d’améliorer ce bilan et de rendre les champs plus propres ?
Par Alexandra LUTHEREAU
picto_1 Les robots : futur de l'agroécologie ?

L’industrie n’a que le mot robot en bouche. De forme humanoïde ou pas, ces machines intelligentes se répandent dans toutes les activités, de la voiture à l’aide à la personne, en passant par l’éducation.

Demain, ils viendront épauler les agriculteur dans leurs champs en apportant des solutions éco-responsables. C’est le cas par exemple du robot Oz conçu par deux ingénieurs en robotique et en informatique qui ont crée la société Naïo Technologies. En temps normal, le désherbage nécessite l’utilisation d’ intrants chimiques nocifs pour la santé et l’environnement ou bien d’une sacrée dose d’huile de coude. Grâce à sa petite taille, l’engin Oz (40 cm sur 60) permet de passer entre les rangées de légumes pour éliminer les herbes indésirables.

Par ailleurs, le robot est doté d’une capacité de désherber 100 mètres de poireaux en 20 à 30 minutes sur la saison, contre 6 à 10h manuellement. Résultat : un binage réalisé de façon autonome, efficace et écologique. Et c’est tout le concept de la robotique des champs : remplacer, tout ou partiellement pesticides et herbicides par la mécanique des robots. Le coût est encore élevé, comptez 10 000 euros pour le robot Oz, mais parions qu’au fil du temps les prix baisseront.

Oz n’est pas l’unique robot agro-écologique. Il existe aussi Vitirover un robot-tondeur spécial vignes fonctionnant à l’énergie solaire et téléguidé à l’aide d’une application mobile. Anatis, lui est destiné aux maraîchers pour leur permettre de supprimer ou réduire les désherbants chimiques. D’autres innovations encore comme le drône permettent déjà de surveiller les champs, de définir les besoins de chaque parcelle pour apporter des soins adaptés et réduire la consommation d’eau ou d’intrants.

Solidarité

Ce qui pourrait vous intéresser

Agriculture : comment produire autrement ? Article -
Par Philippe Lesaffre

Agriculture : comment produire autrement ?

A LA TV - Certains paysans, qui veulent se passer de pesticides, tentent de trouver des alternatives à l’agriculture intensive et chimique. Arte en a rencontré quelques-uns et diffuse samedi 23 mars "Les défis d'un autre agriculture".

Écologie
3 conseils pour se reconvertir dans l'agriculture Article -
Par Sandra Coutoux

Comment vous reconvertir dans l'agriculture ?

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume vient d'appeler les Français sans activité à aider les agriculteurs dans les champs durant la crise du Coronavirus. Un appel qui souligne l'importance vitale du travail des agriculteurs. Et si demain vous décidiez de devenir maraîcher bio ou éleveur ? Voici quelques pistes pour méditer sur une éventuelle reconversion.

Écologie
Article -
Par Philippe Lesaffre

"La France est le berceau du vin naturel"

Interview - Raisin, 100 grands vins naturels d’émotion est paru en novembre dernier aux Éditions Reverse. On a échangé avec les deux auteurs, qui mettent en lumière des vignerons différents, plus respectueux de la planète.

Écologie