Les chèvres, des barrières anti-incendie

La technique a fait ses preuves au Portugal, un pays lourdement impacté par les incendies de forêts ces dernières années. En juin 2017, 62 personnes sont mortes piégées par les flammes. Le pays a depuis décidé de subventionner 50 bergers et leurs 11 000 chèvres avec le programme “chèvres sapeurs”. Des régions ont fondé des écoles de bergers. Et dans les zones rurales, c’est devenu une vocation comme une autre. Il y a même de jeunes portugais qualifiés qui se reconvertissent, non pas pour se mettre au vert, mais pour protéger leur pays du prochain grand feu.