Article

Le pacte vert européen : quelles solutions pour sauver le climat ?

L'est de l'Europe a été durement touchée par des inondations hors-norme, et le réchauffement climatique est clairement pointé du doigt par des dirigeants comme Angela Merkel. Mais comment emmener 450 millions d’Européens vers une transition écologique et sociale ? La Commission européenne a dévoilé ses propositions législatives phares qui seront soumises au vote des Vingt-Sept États-membres.
Par Sandra Coutoux
picto_1 Crédit : Adolfo Félix - Unsplash

Comment réduire d’ici à 2030 les émissions de gaz à effets de serre (GES) d’au moins 55 % (par rapport à 1990) ? La Commission européenne s’est interrogée pour contenir l’envolée des températures et ses conséquences sur l’évolution du climat.

Une transition vers une mobilité verte

L’une des mesures phares proposées est l’arrêt des ventes de véhicules à moteur thermique (essence et diesel), mais aussi hybride, à partir de 2035. La commission européenne souhaite également la taxation progressive du kérosène sur dix ans, en tout cas pour les vols à l’intérieur du territoire européen.

Vers une révolution industrielle écologique ?

Le recours accru aux énergies renouvelables devraient permettre d’accroître le taux d’emploi dans ces secteurs. La commission souhaite que 35 millions de bâtiments soient rénovés d’ici 2030 pour améliorer leur efficacité énergétique. 160 000 emplois verts pourraient être créés dans le secteur de la construction d’ici à 2030. La Commission propose de fixer une valeur de référence de 49 % d’énergies renouvelables dans les bâtiments à la fin de la décennie.

Restaurer les puits de carbones naturels

La Commission propose de restaurer les forêts, les sols, les zones humides et les tourbières d’Europe. Cela permettra d’accroître l’absorption du CO2 et de rendre notre environnement plus résilient. L’UE va ainsi planter 3 milliards d’arbres avec des essences résistantes aux effets du réchauffement climatique.

Une transition écologique et sociale

Un nouveau Fonds social pour le climat est proposé pour allouer des moyens spécifiques aux États membres afin d’aider les personnes à financer leurs investissements dans la rénovation, de nouveaux systèmes de chauffage et de refroidissement et une mobilité plus propre. Il permettra d’octroyer aux États membres 72,2 milliards d’euros de financement pour la période 2025-2032.

 

Ce qui pourrait vous intéresser

isabelle autissier réfléchit à l'apres-coronavirus Article -
Par Philippe Lesaffre

Isabelle Autissier : "Je crois à l’intelligence collective"

Comment préparer l’après-coronavirus ? MOUVEMENT UP s’est entretenu avec Isabelle Autissier, ancienne navigatrice devenue écrivaine et présidente du WWF-France.

Écologie
Article -
Par Sandra Coutoux

Jean Jouzel : "Le réchauffement climatique est inéluctable"

Inondations en Allemagne, et en Belgique, dôme de chaleur au Canada, incendies aux Etats-Unis... Les catastrophes naturelles qui s'enchaînent ne peuvent pas être déconnectées du réchauffement climatique. Pour le climatologue et glaciologue Jean Jouzel ancien vice-président du GIEC, la décennie à venir va être cruciale pour l’avenir de l'humanité.

Écologie
Marche pour le climat Article -
Par Philippe Lesaffre

Quel avenir pour les propositions de la Convention citoyenne pour le climat ?

Les propositions seront-elles prises en compte dans ce contexte d'après Covid-19 ? On en a discuté avec Mélanie B., l’une des 150 citoyens tirés au sort. Avec d'autres, elle a planché sur les questions liées à l’alimentation.

Écologie