Podcast

Le futur de l’alimentation est dans les rayons

Le 19 février dernier, le Mouvement UP a décrypté les enjeux de la transition alimentaire. Comment les acteurs de l’alimentaire s’adaptent-ils pour répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de qualité, de traçabilité ou encore de bio ? Cette conférence était organisée en partenariat avec le Groupe UP et regroupait à la tribune Stéphane Banchereau (responsable du service restauration municipale de l'Ile-Saint-Denis), Nicolas Dhers (directeur de projet stratégie transition alimentaire de Carrefour), Louise Fourquet (cofondatrice de Baluchon) et Sophie Labbé (directrice associée d'Utopies). Retrouvez le podcast de cet événement.
Par La rédaction
picto_2 Conférence Mouvement UP - 19 février 2020 - La Bellevilloise

RETOUR SUR LA CONFÉRENCE MOUVEMENT UP DU 19 FÉVRIER 2020

Suite aux scandales à répétition dans le secteur alimentaire, les consommateurs font de plus en plus attention à la qualité de ce qu’ils mettent dans leur assiette. Preuve en est avec le succès de la marque C’est qui le patron ?! ou encore de l’application Yuka qui compte 14 millions d’utilisateurs dans le monde.

Pour s’adapter à la demande de ces consom’acteurs de plus en plus exigeants, les géants de la grande distribution, de l’agroalimentaire et de la restauration rivalisent d’initiatives en faveur d’une alimentation plus saine, plus équilibrée mais aussi plus vertueuse pour la planète. Cette transition se révèle à la fois une opportunité et un défi pour la filière qui doit repenser son modèle d’un bout à l’autre de la chaîne.

Alors, comment les acteurs de l’alimentaire s’adaptent-ils pour répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de qualité, de traçabilité ou encore de bio ? Un vaste sujet que nous avons décrypté lors de cette nouvelle conférence organisée en partenariat avec le Groupe Up.

Source(s) : LSA, données de l’Obsoco, 2017

LES INTERVENANT.E.S.

Sophie Labbé pilote l’offre en matière d’alimentation et restauration durables du cabinet de conseil Utopies. Convaincue que les organisations qui intègrent des considérations humaines et environnementales au cœur de leur stratégie et de leur offre créent les conditions essentielles d’une croissance profitable et durable, elle conseille les marques qui souhaitent revoir leur stratégie RSE.

  • « La question de la juste rémunération des producteurs et agriculteurs est essentielle pour la transition alimentaire et écologique. Il ne faut pas l’oublier. »
  • « Aujourd’hui, la transparence est acquise. La société n’attend pas la perfection pour les repas ou dans les rayons mais de l’honnêteté : affichage claire, composition des aliments, explications.. »

Louise Fourquet est cofondatrice et directrice générale de Baluchon, un groupe d’entreprises sociales qui fait de la transition alimentaire un levier de développement inclusif des territoires d’avenir.

  • « Chez Baluchon, nous souhaitons créer des opportunités d’emploi grâce à la transition alimentaire. Nous faisons très peu de bio mais nous sommes radicaux dans d’autres choix pour une viabilité du projet »

Stéphane Banchereau est responsable de la restauration municipale de la ville de l’Ile-Saint-Denis dans la Seine Saint Denis. La cuisine réalise 800 repas par jour avec trois points de distribution pour l’approvisionnement de 5 écoles. 50% de produits bio ont été introduits et 2 repas végétariens sont proposés chaque semaine.

  • « A l’île Saint Denis, nous faisons beaucoup de pédagogie auprès des enfants (et des parents), c’est essentiel pour faire changer les comportements « 

Responsable transition alimentaire au sein du Groupe CarrefourNicolas Dhers est aussi expert du mouvement végétalien en France. Il est également Président de Smmmile, une association dont l’ambition est de soutenir les initiatives qui font le lien entre culture et mode de vie vegan, de façon à changer les modes de vie dans la durée.

La table ronde était animée par Macha Binot, rédactrice en chef du Mouvement UP.

DÉCOUVREZ L’ENSEMBLE DE LA CONFÉRENCE EN PODCAST

La transition alimentaire