Article

Le doggy bag est à présent obligatoire dans les restos en France

Depuis le 1er juillet 2021, les restaurateurs doivent désormais mettre à la disposition de leurs clients des contenants "recyclables ou réutilisables" pour qu'ils puissent repartir avec les restes de leurs repas, et ainsi lutter contre le gaspillage alimentaire.
Par Sandra Coutoux
Restaurant
picto_1 Crédit : Dan Burton / Unsplash

La loi Agriculture et alimentation a été votée en 2018, mais l’amendement concernant la lutte anti-gaspi dans les restaurants vient tout juste d’entrer en vigueur cet été. Si vous avez eu les yeux plus gros que le ventre, en commandant votre plat, vous pourrez désormais repartir avec ce qui reste dans votre assiette, le restaurateur étant dans l’obligation de vous le proposer. Pourquoi une telle mesure ? Parce que le gaspillage dans les cuisines des restaurants est considérable, les pertes de nourriture sont en effet cinq fois plus élevées au restaurant qu’à la maison (157 g par personne et par repas).

Le doggy bag, une alternative anti-gaspi qui vient des États-Unis

Le doggy bag est né aux États-Unis, dans les années 40, où les restaurants proposaient d’emballer les restes des portions généreusement servies à leurs clients, invités à éviter le gâchis en ces temps de pénuries. Si, au départ, les restes de repas étaient destinés aux chiens des clients (d’où le nom doggy bag ), la pratique s’est très vite démocratisée dans les foyers. Aujourd’hui, les Américains repartent avec une partie de leur repas emballée dans un sac en papier, qui sera ensuite consommée à la maison.

Selon le sondage Yougov, réalisé en 2014,  90 % des Français interrogés pensaient que le doggy bag était un bon moyen de lutter contre le gaspillage (97 % des 18-24 ans), mais 16 % disaient ne pas le faire de peur d’un refus des restaurateurs et 24,4 % par gêne de le leur demander. Aujourd’hui, la loi cadre les choses, les restaurateurs ne pourront pas refuser.

Pour autant, quelques résistances culturelles restent encore à lever. Dans ce même sondage, en effet, 15,1 % des personnes interrogées voyaient le doggy bag comme une pratique de « radin ». 7 ans plus tard, les chiffres du gaspillage alimentaire offrent un autre point de vue sur le sujet. Un Français gâche en moyenne 50 kg de nourriture par an : 29 kg au domicile et 21 kg au restaurant, alors que nous n’y prenons que 15 % de nos repas, selon les chiffres de l’Ademe publiés en 2016. Repartir avec son doggy bag, en 2021, ça peut éviter de jeter à la fois son argent et sa nourriture par les fenêtres.

Ce qui pourrait vous intéresser

Article -
Par Louise Pluyaud

"Les Epluchures : tout ce que vous pouvez en faire", un livre qui a de la ressource

Une fois les légumes pour la ratatouille épluchés, on a souvent le réflexe de les jeter.…

Écologie
A Bordeaux Article -
Par Sandra Coutoux

A Bordeaux, ils récupèrent vos biodéchets chez vous

INITIATIVE - L'association Récup met à disposition un composteur aux Bordelais qui souhaitent valoriser leurs déchets.

Écologie
Anti-gaspi : les confitures 100% récup Article -
Par Rémi Yang

Anti-gaspi : les confitures 100% récup

Donner une seconde vie aux fruits invendus ? C’est le combat des confitures Re-belles. Trop moches, trop…

Écologie