fbpx
Article

Le bug humain : les effets négatifs du cerveau, une troisième voie pour les contourner

Dans son dernier livre « Le bug humain », récompensé par le prix du livre Environnement 2019 décerné par la Fondation Véolia, Sébastien Bohler nous explique pourquoi notre cerveau nous pousse à détruire la planète. Dans cette vidéo, il répond aux questions du philosophe Dominique Bourg.
Par la rédaction

Ne cherchez plus la cause profonde qui pousse l’humanité à courir après le profit et à détruire la planète pour satisfaire des désirs immédiats. Pour le docteur en neurosciences Sébastien Bohler, le responsable de tout cela, c’est notre striatum, qui se cache dans notre cerveau  » primitif ». Heureusement, la conscience humaine évolue, et tout n’est pas perdu. Dans ce podcast, vous comprendrez comment contourner nos comportements conditionnés pour aller vers une nouvelle conscience.

Sébastien Bohler, Le Bug Humain

Ce qui pourrait vous intéresser

Article -
Par La rédaction

Le bug humain : la collectivité, quel élan à donner par la société ?

Dans son dernier livre « Le bug humain », récompensé par le prix du livre Environnement 2019 décerné par la Fondation Véolia, Sébastien Bohler nous explique pourquoi notre cerveau nous pousse à détruire la planète. Dans cette vidéo, il répond aux questions du philosophe Dominique Bourg.

Écologie Société
Article -
Par La rédaction

Le bug humain : le piège neuronal de la croissance

Dans son dernier livre « Le bug humain », récompensé par le prix du livre Environnement 2019 décerné par la Fondation Véolia, Sébastien Bohler nous explique pourquoi notre cerveau nous pousse à détruire la planète. Dans cette vidéo, il répond aux questions du philosophe Dominique Bourg.

Culture
Article -
Par Sandra Coutoux

Le bug humain : pourquoi notre cerveau nous pousse -t-il à détruire la planète et comment l’en empêcher ?

Dans son dernier livre « Le bug humain », récompensé par le Prix du Livre Environnement 2019 décerné par la fondation Veolia, Sébastien Bohler nous explique pourquoi notre cerveau nous pousse à détruire la planète.

Culture