Article

La pollution numérique en quelques chiffres

Nos vies numériques engendrent une pollution invisible et pourtant bien réelle. Quel est l'impact de nos usages quotidiens sur l'environnement ? Voici quelques réponses en chiffres.
Par Sandra Coutoux
La pollution numérique en quelques chiffres
picto_1 La pollution numérique en quelques chiffres

Les émissions de gaz à effet de serre générées par le numérique

  • 28 % de ces émissions sont dues aux infrastructures réseau,
  • 25 % aux data centers,
  • 47 % aux équipements des consommateurs (ordinateurs, smartphones, tablettes, objets connectés, GPS…).

La consommation électrique

Les activités numériques des Français génèrent aujourd’hui environ 40 TWh par an, soit près de 10 % de la consommation d’électricité du pays. C’est l’équivalent du chauffage électrique des ménages ou de la région Nouvelle-Aquitaine.

L’impact de la fabrication

La majorité des émissions de CO2 sont dues principalement à la fabrication des appareils. Pour la fabrication d’un ordinateur de 2 kg, 800 kg de matières premières sont mobilisées, soit 124 kg de CO2 générés, sur les 169 kg émis sur l’ensemble de son cycle de vie.Comparaison avec le transport :un vol aller-retour Paris-Amsterdam = 270 kg de CO2 par personne. Une box internet + une TV consomment autant qu’un grand réfrigérateur sur un an.

Et l’IA dans tout ça ?

Entraîner un modèle de deep learning de 4 à 7 jours émet autant qu’un être humain pendant 57 ans, ou que 5 voitures pendant leur durée de vie.

L’impact du streaming

Les plateformes comme Netflix ou Amazon Prime sont très polluantes. Leurs émissions de gaz à effet de serre sont équivalentes à celles d’un pays comme le Chili. Les vidéos porno représentent 27 % du trafic vidéo en ligne, ce qui représente 82 millions de tonnes de CO2 chaque année soit autant que le secteur de l’habitat en France.

L’impact sur les terres rares

La purification de chaque tonne de terres rares requiert l’utilisation d’au moins 200 m3 d’eau.En Chine, Dalahai est surnommé le « village du cancer » : 66 villageois sont décédés des suites d’un cancer entre 1993 et 2005. Le taux de thorium dans le sol de Dalahai serait 36 fois plus élevé qu’à Baotou, grande ville voisine.Puisque la consommation mondiale de métaux croît à un rythme de 3 à 5 % par an, pour satisfaire les besoins mondiaux, d’ici à 2050, nous devrions extraire du sous-sol plus de métaux que l’humanité n’en a extrait depuis son origine, soit au cours des 70 000 dernières années.

Les gestes

  • Passer de 2 à 4 ans d’usage pour une tablette ou un ordinateur améliore de 50 % son bilan environnemental,
  • Il est préférable d’utiliser un disque dur plutôt que les services du cloud,
  • L’extension de navigateur Carbo-nalyser permet de calculer en temps réel l’impact de votre navigation.

Ce qui pourrait vous intéresser

La pollution numérique en quelques chiffres Article -
Par Sandra Coutoux

La pollution numérique en quelques chiffres

Nos vies numériques engendrent une pollution invisible et pourtant bien réelle. Quel est l'impact de nos usages quotidiens sur l'environnement ? Voici quelques réponses en chiffres.

Extrait du mag
L'homme et le digital Article -
Par Sandra Coutoux

Frédéric Bordage : « Le numérique doit être un outil au service de l’humanité et non ce qui accélèrera sa perte »

Nos vies numériques pèsent lourdement sur l’environnement. Depuis 15 ans, Frédéric Bordage, fondateur du blog GreenIT.fr, s’interroge sur les alternatives pour lutter contre cette pollution invisible. Cet ancien développeur partage des bonnes pratiques et des retours d’expérience avec une communauté de 30 000 lecteurs-contributeurs.

Technologie
Nettoyer sa boîte mail peut-il sauver la planète ? Article -
Par Charline FORNARI

Nettoyer sa boîte mail peut-il sauver la planète ?

Une startup vient de lancer une plateforme web gratuite qui permet de se désabonner et supprimer…

Technologie