fbpx
Article

La changement climatique impacte aussi les forêts françaises

Sécheresses, maladies... Les symptômes du changement climatique sont de plus en plus visibles dans les forêts françaises. La députée Anne-Laure Cattelot (LRM) préconise dans un rapport remis au gouvernement d'investir dans leur préservation.
Par Sandra Coutoux
forêt
picto_1 Crédit : Joachim Lesne / Unsplash

Dans un récent rapport sur les forêts françaises, de la députée du Nord (LREM) Anne-Laure Cattelot, remis récemment au ministre de l’Agriculture et à la secrétaire d’État chargée de la biodiversité, on découvre que les forêts françaises ne sont pas épargnées par le changement climatique. « Soumises à une accumulation de stress, dont le manque d’eau, nos forêts sont vulnérables« , explique la députée au fil des pages, indiquant que certaines espèces d’arbres connues de chacun, comme le frêne, l’épicéa ou le châtaignier, sont menacées de disparition d’ici quelques décennies. « Depuis 2019, 222 000 hectares (soit environ vingt fois la superficie de Paris) de forêts publiques en France subissent des dépérissements importants et un taux de mortalité inédit », rapporte l’Office national des forêts (ONF).

Il faudrait au-delà des régénérations naturelles, planter 70 millions d’arbres par an pendant 30 ans, soit un arbre par habitant

<h2>La forêt, le poumon vert de l’hexagone</h2>
Chaque Français réside à moins de 40 km d’une forêt. Et le confinement a rappelé à chacun à quel point elle nous fait du bien. La forêt française recouvre un tiers de la France métropolitaine et capte près de 90 millions de tonnes de CO2 chaque année dans la végétation et dans le sol. Selon la députée, pour préserver le poumon vert, de la France, il faudrait, au-delà des régénérations naturelles, planter 70 millions d’arbres par an pendant 30 ans, soit un arbre par habitant. « <em>Le défi qui se profile devant nous sur les trente prochaines années pour reconstituer, adapter ou boiser est celui d’une surface égale à 200 000 fois le Stade de France</em> », précise-t-elle.
<h2>Agir aujourd’hui pour les forêts</h2>
L’adaptation au changement climatique appelle des investissements massifs pour reconstituer
des forêts sinistrées, enrichir ou renouveler des peuplements vulnérables avec des arbres plus
résistants au climat futur, boiser des friches agricoles ou industrielles, pour façonner de
nouvelles forêts d’avenir. La députée propose de créer un fonds pour l’avenir des forêts et de le doter chaque année de 100 millions d’euros, issus des produits de la contribution climat énergie, des enchères de quotas carbone sur le marché européen. Elle propose aussi de créer une grande Agence nationale des forêts et souhaite que chaque élève français expérimente la classe en forêt plusieurs semaines pendant sa scolarité.

Ce qui pourrait vous intéresser

Cette asso qui plante des forêts à Paris Article -
Par Philippe Lesaffre

Cette asso qui plante des forêts à Paris

A Paris, l’association Boomforest réintroduit des mini-forêts, à côté du bitume et du périph. Silence, ça pousse vite !

Écologie
5 applications utiles pour vos balades en forêt Article -
Par Geoffrey Chapelle et Philippe Lesaffre

5 applications utiles pour vos balades en forêt

Connectez-vous à la nature ! Arrive bientôt la période des promenades dans les bois, des randonnées, de la cueillette ou de la découverte de la biodiversité pour les plus jeunes. Mouvement UP a sélectionné pour vous cinq applications qui vous permettront de mieux connaître et mieux comprendre la nature qui vous entoure.

Technologie
Ivanicé Tanoné : l’appel d’une gardienne de la Terre Article -
Par Sandra Coutoux

Ivanicé Tanoné : l’appel d’une gardienne de la Terre

Ivanice Pires Tanoné, cheffe de la tribu des Kariri-Xoco, est l’une des rares femmes leaders indigènes du Brésil. Elle se bat pour faire respecter les droits de la forêt et de son peuple face au président d'extrême droite Jair Bolsonaro. Cette gardienne de la terre appelle les citoyens du monde à s'unir pour protéger la planète.

Écologie