Article

Jennifer Murzeau : “J’écris pour insuffler un esprit de résistance”

Dans "Le Cœur et le Chaos", trois personnages en quête de sens confrontent leur solitude pour mieux se trouver eux-mêmes, au sein d'une société en proie à une crise à la fois écologique et existentielle. Rencontre avec Jennifer Murzeau l'autrice de ce roman publié aux éditions Julliard, en librairie à partir du 4 mars 2021.
Par Sandra Coutoux
picto_1 Crédit : Astrid di Crollalanza

“Notre système est à bout de souffle”

Quelle est la source d’inspiration de ce roman ?

Ce qui m’inspire, c’est notre époque. C’est là où je puise mes idées, et les contours de mes personnages. Je ne suis pas quelqu’un qui cultive les illusions. Nous vivons une période sombre, car notre système est à bout de souffle. Je suis une enfant des années 80 et, si je critique les limites de notre société de consommation, notre modèle économique, notre course à la croissance, c’est parce que ce modèle ne nous rend pas heureux. Même si je  me méfie de l’espérance, l’actualité me donne de bonnes raisons de croire que nous sommes à la croisée des chemins d’un nouveau monde qui adviendra de gré ou de force, car notre système est devenu insoutenable. Notre époque est à la fois terrifiante et réjouissante, car elle fait émerger de nouveaux désirs. C’est ce que j’ai choisi de transmettre à travers mes personnages qui sont chacun à leur manière, des résistants.

Parlons un peu de ces personnages justement…

Ils sont un peu des extensions de moi-même et incarnent  mes révoltes et mes tourments. A première vue, on voit mal le point commun entre une nonagénaire atteinte de la maladie d’Alzheimer qui veut en finir, une quadra nymphomane et un trentenaire accroc à la drogue. Pourtant chacun à sa manière recherche davantage de cohérence et de sens dans son existence et surtout aspire à la liberté d’exister. Nous vivons dans un monde très coercitif, où les injonctions sont permanentes : injonction au bonheur, à la réussite, à la performance….Nous avons très peu la liberté d’être nous-même. J’avais à cœur d’exprimer à travers cette histoire et ces personnages à quel point nous avons besoin de préserver notre libre-arbitre. J’écris pour entrer en communion avec les autres et pour insuffler en toute humilité, je l’espère, un esprit de résistance.

L’époque est difficile, mais l’amour est une piste de résilience…

En vieillissant, j’observe que la société de consommation nous rend triste et que la déconnexion à la nature nous rend malade. Nous nous débattons dans un espace mental de plus en plus réduit. A travers ce roman, Le Coeur et le chaos, j’essaie de montrer que l’amour, non pas limité au sentiment amoureux, est une force vitale qui peut être le moteur de la résistance. C’est cet élan qui porte mes personnages vers le monde, qui les pousse à sortir du petit “soi”, pour entrer dans le “nous”. Cela me fait penser à ce que je peux ressentir lorsque des milliers de personnes manifestent. Ce frisson de joie du “on est ensemble”. Au fond de moi, même si l’époque est complexe et très aliénante, je ne suis pas blasée. Je crois encore à cette ouverture, à cette réflexion existentielle qui pourrait changer le monde en mieux.

A lire : Le coeur et le chaos, de Jennifer Murzeau, aux éditions Julliard. En librairie le 4 mars 2021. 

 

Ce qui pourrait vous intéresser

respirer Article -
Par Sandra Coutoux

Comment reprendre son souffle quand tout semble s'effondrer ?

Effondrement du vivant, dérèglement climatique, pandémie mondiale, confinement, attentats, l'année 2020 ne nous aura pas épargnés. Les évènements stressants s'enchaînent et épuisent nos corps et nos esprits. Timothy Mirthil, journaliste, passionné d'arts martiaux, initié à la technique de l'Ethos Flow, et auteur de "Les 5 temples, réveillez votre puissance intérieure", publié aux éditions Tana, nous propose quelques outils pour nous aider à faire face.

Bien-être Société
géraldine remy Article -
Par Sandra Coutoux

Son livre peut soigner votre éco-anxiété

Géraldine Remy est professeure de français en Belgique. En 2017, elle prend conscience de l'ampleur de la crise écologique et commence à souffrir d'éco-anxiété. Dans son livre "Qui veut la peau de la licorne ?", elle partage son chemin de résilience pour sortir de la colère et de l'impuissance. Un récit drôle et authentique.

Écologie
L'écologie personnelle : pourquoi prendre soin de soi est bon pour la planète Article -
Par Sandra Coutoux

L'écologie personnelle : pourquoi prendre soin de soi est bon pour la planète

IDEES- Burn-out, dépression, mal-être, éco-anxiété ne sont-ils pas les symptômes d'une société à bout de souffle ? Pour Caroline Durand, kinésiologue, prendre soin de son bien-être physique et mental est essentiel pour bien prendre soin de l'environnement.

Écologie