fbpx
Article

Ils nous incitent déjà à réparer nos appareils

Certains pans de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire sont entrés en vigueur en ce début d’année, notamment l’indice de réparabilité des produits électriques et électroniques.
Par La rédaction
outil
picto_1 Crédit : michael dziedzic / Unplash

Depuis le début de l’année, de nombreux appareils doivent être « classés » pour indiquer aux consommateurs, lors de l’achat, s’ils sont réparables ou pas. C’est l’indice de réparabilité, que le gouvernement a intégré dans la loi anti-gaspillage économie circulaire.  But de l’opération : inciter à ne pas opter systématiquement pour l’achat d’un produit neuf, surtout quand le bien peut être réparé. Pour l’heure, cinq catégories de produits sont concernées par la nouvelle mesure : les lave-linge, les téléviseurs, les smartphones, les PC portables et les tondeuses à gazon.

Parfois, remplacer une petite pièce suffit à remettre à neuf un appareil en panne. Et on n’est plus obligé d’en acheter un nouveau. D’après l’Ademe, « passer de 2 à 4 ans d’usage pour un PC améliorerait de 50 % son bilan environnemental ». Des ateliers de réparation sont à votre disposition pour vous aider à fabriquer vos objets et appareils, à les réparer, si besoin, pour leur donner un second souffle, opter pour du reconditionné et aller vers le marché de l’occasion.

Oui, de nombreux citoyens, de nombreuses associations et entreprises, mis en avant par MOUVEMENT UP, n’ont pas attendu cette nouvelle réglementation pour passer à l’acte et inciter au réemploi et aux gestes de réparation. En voici quelques exemples.

Électroménagers

Murfy

Qui n’a jamais eu un problème avec sa machine à laver ou son sèche-linge ? À chaque panne, il est tentant de s’en séparer pour acheter un produit neuf. Depuis plusieurs années, les constructeurs encouragent la consommation à outrance. Les appareils électroménagers sont quasiment conçus pour tomber en panne au bout de 5 à 7 ans d’utilisation. C’est ce qu’on appelle l’obsolescence programmée et ce n’est pas une fatalité selon Guy Pezaku, cofondateur de Murfy. À Paris et en région parisienne, la plateforme Murfy souhaite inciter les consommateurs à réparer leurs appareils électroménagers, comme on avait pu l’écrire.

HOP

Quoi de plus agaçant que d’acheter un produit qui nous « lâche » en quelques temps ! On a pourtant l’impression que ce phénomène s’accélère. Par exemple, entre 1985 et 2015, la durée d’utilisation d’un ordinateur a été divisée par 3, passant de 11 à 4 ans. Au-delà de l’inconfort personnel, cette boucle acheter/jeter/acheter, au cœur du modèle économique de certaines marques, est génératrice de nombreux déchets. La plateforme produits durables, comme nous l’avons déjà indiqué, a été mise en place pour lutter contre ce problème. Elle a été lancée notamment par l’association HOP (Halte à l’Obsolescence programmée) qui milite pour la durabilité et la réparabilité des produits.

Smartphone et ordinateurs

En France, la coopérative Commown milite pour de l’électronique plus durable et propose de passer à l’économie de la fonctionnalité, autrement dit, de privilégier l’usage plutôt que la vente, afin d’éviter le gaspillage. Via la SCIC, on peut louer certains appareils comme les téléphones éthiques Fairphone.

Ce qui pourrait vous intéresser

Apprenez à réparer votre vélo vous-même ! Article -
Par Philippe Lesaffre

Apprenez à réparer votre vélo vous-même !

En France, de plus en plus d’ateliers d’auto-réparation vous accueillent pour que vous puissiez réparer ou entretenir votre deux-roues. Au programme : échange de savoirs et bonne ambiance !

Solidarité
À Montreuil Article -
Par Sandra Coutoux

À Montreuil, un atelier de rue pour cuisiner ensemble

INITIATIVE LOCALE - L'association Récolte urbaine installe une cuisine mobile dans un quartier populaire de Montreuil deux mercredi par mois, pour proposer des goûters participatifs aux enfants.  

Solidarité
À Tours Article -
Par Héloïse LEUSSIER

À Tours, une cordonnerie nouvelle génération

INITIATIVE - Dans sa boutique chaleureuse, Cindy donne un coup de jeune aux chaussures et accessoires, en misant sur la personnalisation et l’écologie.

Écologie