Article

Handicap : un Paris-Marseille en vélo pour récolter des fonds

Mehdi Bel Moudane prépare avec d'autres un voyage en VTT de 800 km, de la région parisienne à Marseille. L'idée : recueillir des fonds pour l'association Handi Val de Seine.
Par Philippe Lesaffre
pixabay fabricio Macedo
picto_1 Crédits : Fabricio Macedo - Pixabay

Mehdi Bel Moudane prépare son grand départ. Lui et une quinzaine de personnes, de 16 à 60 ans, s’apprêtent à traverser la France en VTT, en juin. Un peu plus de 800 km depuis Ecquevilly, en région parisienne, à Marseille. Huit étapes sont prévues et ils dormiront dans des tentes. Le but de l’opération : pédaler pendant une semaine, et ce, pour la bonne cause. Membre de l’association Balrog’s Team Workout, Medhi veut relever le défi « sans voiture-balai » et surtout mettre en avant la cause du handicap. Au travers de cette action, il souhaite collecter des fonds pour les reverser à l’association Handi Val de Seine.

« Cela pourra financer des vacances ou des équipements tels que des fauteuils », précise le gérant d’une boutique de vente et de réparation informatique à Poissy (Yvelines). Une cagnotte Leetchi a été lancée pour que les personnes puissent soutenir le projet, également sponsorisée par sa société (qui paiera un euro par km parcouru), ainsi que par l’union des commerçants et artisans de Poissy. D’autres sponsors pourraient suivre, même s’il reconnaît que la période de pandémie n’aide pas pour la recherche de partenaires.

“J’ai eu beaucoup de chance”

Son envie de servir la cause des personnes en situation de handicap lui vient de sa propre expérience. Il y a 10 ans, Mehdi, percuté par un automobiliste, a été victime d’un grave accident de la route, en moto. « J’ai eu beaucoup de chance », sourit aujourd’hui celui qui a été plongé dans le coma durant deux semaines. Le trentenaire a gardé des séquelles physiques, mais cela aurait pu être beaucoup plus grave ; il aurait pu en rester là ou être amputé d’un membre. Mais il s’est battu et il a su se relever après plus d’une vingtaine d’opérations et deux ans d’hospitalisation pour apprendre à poser le pied au sol et remarcher. Deux ans au cours desquels il a rencontré de nombreuses personnes accidentées, dont un militaire amputé d’une jambe qui s’est retrouvé plus tard en équipe de France de foot-béquille.

Lui va sans doute participer la dernière étape de notre course. On a aussi l’Institut national des jeunes aveugles qui viendra avec des tandems pour la première étape, Equevilly-Nemours.” D’autres associations ou des centres sociaux pourraient rejoindre l’équipe permanente de la course sur une partie du trajet. Vous pourrez suivre cette aventure sur cette page Facebook.

Ce qui pourrait vous intéresser

5 applications utiles pour vos balades en forêt Article -
Par Geoffrey Chapelle et Philippe Lesaffre

5 applications utiles pour vos balades en forêt

Connectez-vous à la nature ! Arrive bientôt la période des promenades dans les bois, des randonnées, de la cueillette ou de la découverte de la biodiversité pour les plus jeunes. Mouvement UP a sélectionné pour vous cinq applications qui vous permettront de mieux connaître et mieux comprendre la nature qui vous entoure.

Technologie
Personne handicapée confinée Article -
Par Philippe Lesaffre

« Le confinement a mis en lumière le quotidien des personnes handicapées »

Selon Hervé Delacroix, administrateur d’APF France handicap, « il est essentiel que les biens et les services soient accessibles à tous et soient plus simples d’utilisation, au bénéfice de tous ».

Solidarité
Article -
Par Sandra Coutoux

"Ici, c’est l’entreprise qui s’adapte aux salariés, pas l’inverse"

A Séquences Clés Productions, une agence de communication audiovisuelle située à Paris, l'équipe est composée à 80 % de professionnels touchés par un handicap physique, sensoriel, mental ou psychique. Cette "entreprise adaptée" transforme les différences en forces, au service de la créativité.

Solidarité