fbpx
Article

Deux Français créent du charbon 100% naturel pour le barbecue

La fin de l’été approche, mais il est encore temps de faire des barbecues en famille ou entre amis (en respectant les gestes barrière bien sûr !). Et bonne nouvelle pour la planète, deux Français ont trouvé la recette pour confectionner du charbon écolo.
Par Geoffrey Chapelle
Barbecue avec charbon naturel
picto_1 Crédit : Vincent Keiman / Unsplash

La France importe chaque année près de 130 000 tonnes de charbon de bois. Un charbon que l’on utilise traditionnellement pour se chauffer l’hiver ou pour nos barbecues le dimanche, et dont la production est l’une des principales causes de la déforestation au Nigéria ou en Zambie, par exemple. Il faudrait en effet 5 tonnes de bois pour produire une tonne de charbon de bois, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Heureusement, des alternatives existent, et celle imaginée par les Français Guillaume Bourguignon et Sébastien Crochet est respectueuse de l’environnement, puisque leur charbon ne nécessite pas de bois.

Une alternative au charbon de bois

Leur idée est née durant un voyage en Turquie, où les deux associés ont constaté que les coques de noisette jetées au sol n’étaient pas toujours ramassés. « On cherchait depuis longtemps un combustible susceptible de remplacer le charbon de bois. Un combustible disponible en grande quantité pour répondre à la forte demande en charbon. C’est par hasard, lors de ce voyage, que nous sommes tombés sur les coquilles de noisette au bord de la mer Noire. Les Turcs consomment environ 800 000 tonnes de noisettes chaque année, et les coquilles ne sont pas recyclées. On s’est dit qu’il s’agissait du déchet idéal à valoriser pour créer notre combustible. Avec l’appui de laboratoires et de nos partenaires, on s’est lancés. »

Une conception écologique

Pour concevoir leurs galets de charbon naturel, nommés Green BBQ, les coques de noisettes et les noyaux d’olives récoltés sont carbonisés dans un premier temps, avant d’être broyés et passés à la meule. La sciure produite est ensuite mélangée à de l’amidon naturel (amidon de maïs ou de pommes de terre), qui va servir de liant. La dernière étape consiste à injecter cette mixture dans une machine qui la transformera en briquettes octogonales percées, afin de faciliter l’allumage et la combustion.

Une meilleure combustion

Résultat : en plus d’épargner les forêts, ce charbon naturel aurait des performances supérieures à celles du charbon classique, selon ses créateurs. « Contre une durée de combustion d’environ 30 minutes pour le charbon de bois, celle du Green BBQ est de 3 heures pour le charbon 100 % noisettes et de 4 heures pour le 100 % olives », confie Guillaume Bourguignon.

En revanche, ce dernier ne peut actuellement nous dire si l’émission des particules liée à la combustion du Green BBQ est moins nocive que celle générée par le charbon de bois : « Nous sommes encore en phase de test sur ce sujet-là. »

Prochaine étape : la bûche de chauffage

Aujourd’hui, le charbon Green BBQ est fabriqué en Turquie, sur le lieu de récolte des coquilles de noisettes et de noyaux d’olives. La société GBE, elle, est basée dans le Nord de la France, à Marcq-en-Barœul. Commercialisé depuis le 15 août, le charbon naturel Green BBQ est disponible sur commande sur Internet.

Guillaume Bourguignon et Sébastien Crochet ne comptent pas s’arrêter et planchent sur d’autres idées : « On a l’idée de fabriquer des bûches de coques de noisettes pour se chauffer l’hiver, destinées aux cheminées avec insert. Cette fois-ci, les coquilles ne seront pas carbonisées mais broyées puis compactées pour former de véritables bûches. » Un projet qui devrait voir le jour d’ici la fin de l’année.

Ce qui pourrait vous intéresser

A Toulouse Article -
Par Sandra Coutoux

À Toulouse, ils inventent une douche qui recycle l'eau

INITIATIVE - Deux jeunes ingénieurs toulousains sont en train de développer un concept de douche qui permet d'économiser l'eau grâce à un système de recyclage.

Écologie
Des plats traditionnels sans viande Article -
Par Sandra Coutoux

Des plats traditionnels sans viande, c'est possible!

À TABLE -  À l’occasion de la sortie de sa 19e édition, avec son dossier consacré à la relation homme-animal, UP le mag donne la parole à ceux qui s’engagent pour réduire ou supprimer la présence de produits animaux dans leurs plats. Aujourd'hui, nous rencontrons Guilhem Durivault,  chef cuisinier aux " Les Dés Calés ", dans le 17ème arrondissement de Paris. Dans ce bistrot de quartier, il revisite des grands classiques de la gastronomie familiale en version végétarienne.

Écologie
Manfred Ladwig : « Les forêts labellisées ne sont pas toujours protégées » Article -
Par Geoffrey Chapelle

Manfred Ladwig : « Les forêts labellisées ne sont pas toujours protégées »

Dans le cadre du Deauville Green Awards 2019, nous avions rencontré Manfred Ladwig, coréalisateur de Forêts labellisées, arbres protégés ?. Un documentaire centré sur le Conseil de soutien de la forêt (FSC) et dans lequel il dénonce les pratiques perpétrées dans de nombreuses forêts à travers le monde - comme au Cambodge ou en République démocratique du Congo -, et leur impact sur la biodiversité et les populations locales.

Écologie