Article

Des acteurs de la restauration s’engagent pour les étudiants

La communauté Ecotable, un réseau de 500 acteurs de la restauration durable, a lancé une campagne de financement participatif pour financer des repas aux étudiants dans le besoin.
Par Philippe Lesaffre
picto_1 Crédit : Michael Browning / Unsplash

Pendant le premier confinement, des chefs de la communauté Ecotable, réseau d’acteurs de la restauration durable (cuisiniers, commerçants etc.), avaient nourri des soignants ; les cantines hospitalières tournaient au ralenti, et de nombreuses avaient fermé. 30 000 repas avaient pu être distribués pendant 8 semaines.

Un an plus tard, le réseau se mobilise cette fois pour les étudiants dans le besoin, avec l’association d’aide alimentaire durable Linkee. La structure tire la sonnette d’alarme depuis plusieurs semaines.  « La situation s’empire et les files d’attente devant les centres de distribution de nourriture s’allongent de jour en jour », nous explique Hervé Marro, coprésident de la communauté Ecotable.

Le réseau a lancé une campagne de crowdfunding sur la plateforme KissKissBankBank pour récolter des fonds servant à financer des repas à 6 euros chacun. L’opération devrait durer jusqu’à la fin de l’année scolaire, et après quelques jours de campagne, déjà plus de 1 600 repas ont été financés (au moment de la publication de l’article).

Soutenir les restaurants en difficulté

De nombreux acteurs du réseau ont décidé de s’engager pour fournir repas et produits invendus ou en surplus à Linkee, l’association qui se charge de les distribuer à Paris et en proche banlieue. Parmi les pionniers, il y a le restaurant Les Marmites Volantes, le commerce Désirée, le Refugee Food Festival​ ou La table du Recho. Retrouvez la liste complète ici. Depuis le lancement de la campagne, des restaurateurs, des commerçants en dehors de la communauté Ecotable toquent aussi à la porte pour se mobiliser. « De nombreuses personnes prennent conscience que l’on peut tous contribuer et aider, chacun à son niveau », indique Hervé Marro avec enthousiasme.

L’initiative permet également, par ricochet, d’aider les restaurateurs en difficulté en cette période de distanciation sociale, qui peuvent ainsi reprendre du service au fourneau. « Les établissements sont fermés, et la vente à emporter ne leur suffit pas du tout », témoigne-t-il.

Pour participer à la campagne de crowdfunding, RDV ici.

Linkee
Distribution de nourriture pour les étudiants précaires à l’initiative de l’association étudiante Linkee à Paris le 19 novembre 2020. (Linkee, Pavy)

 

Ce qui pourrait vous intéresser

burger au restau Article -
Par Philippe Lesaffre

Des restaurateurs viennent en aide aux étudiants en détresse

Des gérants de restaurants proposent des formules spéciales aux étudiants en ces temps de pandémie.

Solidarité
La précarité alimentaire des étudiants en chiffres Article -
Par Alexandra LUTHEREAU

La précarité alimentaire des étudiants en chiffres

De nombreux étudiants souffrent de précarité financière. Dans un tel cas, l’alimentation est souvent le premier…

Article -
Par Philippe Lesaffre

Coronavirus : des restaurateurs ont donné des produits frais aux banques alimentaires

Pour lutter contre la propagation du coronavirus, le gouvernement a interdit aux restaurants et aux bars d'ouvrir leurs portes jusqu'à nouvel ordre. De très nombreux établissements avaient forcément de nombreux produits frais dans leurs cuisines. Certains ont fait appel aux associations caritatives pour écouler leurs stocks et ne pas jeter la nourriture.

Consommation