Article

En 2019, 7 jeunes pousses ont développé leurs projets à impact

Découvrez les 7 lauréats qui ont bénéficié de l'accompagnement sur-mesure du programme en 2019.
Par Anaïs Scherman

PROMOTION 2019

CO2, eau, microplastique : la mode est l’une des industries les plus polluantes du monde. Charles et Anne Reboux ont a décidé de s’attaquer au problème en créant Iroony, une entreprise sociale développant une nouvelle fibre textile à base de chanvre, qui combine faible impact environnemental et performance, dans le but d’accélérer la transition écologique de la filière textile.

Les drêcheurs urbains, c’est le projet expérimental qui veut aider les microbrasseries urbaines à réduire leur production de déchets. Lise Couturier et Benoit Cicilien leur proposent ainsi une alternative pour que leurs drêches (le résidu du malt après le brassage) soient valorisées plutôt que jetées ou incinérées.

En créant 1 km à pied, Laure Wagner aide les groupes multi-établissements (distribution, restauration, services, transport, santé) à s’organiser pour que les salariés qui le souhaitent puissent être mutés sur un établissement du groupe plus proche de chez eux. Objectif ? Réduire les trajets domicile-travail de dizaine de milliers de personnes. Pour, infine, plus de bien-être et moins d’émissions de CO2.

Convaincu que les nouvelles technologies sont un vrai levier de changement, Yoann Hodeau a créé Prowd, le premier coach digital qui fait économiser de l’argent grâce à des gestes écologiques.

Le sans abrisme féminin est peu connu. Pourtant sur les 200 000 personnes sans domicile fixe en France, 40% sont des femmes. Porté par Kerill Theurillat de Solinum, Merci pour l’invit’ est le premier réseau d’hébergement citoyen permettant la réinsertion de femmes en difficulté.

Pierre Goupillon et Nicolas Lewandowski ont fondé Passerelle de Mémoire, une association qui transmet l’histoire des territoires aux juniors par des récits de vie de séniors. Parfois drôles, souvent étonnants, les témoignages filmés racontent la vie d’avant et touchent directement les plus jeunes, sensibles à l’émotion véhiculées par l’image.