Article

Dans l’Ouest, les moutons remplacent les tondeuses

Les Moutons de l'Ouest proposent à des entreprises, des collectivités ou encore des écoles et des ehpad d'accueillir des moutons pour entretenir leurs espaces verts. Ce service écologique, créateur de lien social, est en pleine explosion dans l'Ouest de la France, depuis la pandémie.
Par Sandra Coutoux
Moutons d'Ouessant
picto_1 Crédit : les Moutons de l'Ouest

Une prison, des entreprises de logistique, une centrale solaire, des écoles et des maisons de retraite… Depuis sa création en 2016, l’entreprise d’écopâturage les Moutons de l’Ouest a vu le nombre de ses clients grandir. « Des moutons, ça ne fait pas de bruit, c’est efficace et cela crée un sujet de discussion entre les gens à la pause ; bref, ça améliore le cadre de vie », analyse Quentin Noire, le créateur de l’entreprise,  pour expliquer le succès de ce concept dans les territoires de Nantes, Rennes, en Mayenne et dans le Morbihan. Les Moutons de l’Ouest comptent actuellement 5 bergers salariés qui s’occupent de nourrir ou de transférer les moutons sur le sites et 500 animaux sont déployés sur près de 500 000 mètres carrés pour 80 clients.

Un projet d’écopâturage écologique, social et rentable

« L’entreprise s’est révélée rentable économiquement dès la première année« , témoigne Quentin, diplômé de l’école d’ingénieurs des Arts et Métiers de Nantes, qui avait à cœur de concilier un projet entrepreneurial qui respecte des valeurs écologiques. « Finalement, on n’a rien inventé, le mouton est un débroussailleur naturel. » Le chef d’entreprise a privilégié des races locales comme les moutons d’Ouessant et des Landes de Bretagne, ce qui permet de contribuer à leur préservation. Les bergers proposent aussi des ateliers d’animation lors des tontes annuelles, par exemple. L’arrivée des moutons dans une entreprise ou une école, crée du lien social. « Depuis la Covid, nous avons eu beaucoup de demandes de maisons de retraite et d’ehpad, précise-t-il, la présence de moutons apaise les résidents.«