Article

Comment ont évolué les relations entre humains et animaux

Explorer l’histoire de la domestication animale, c’est explorer notre rapport à l’animal. Valérie Chansigaud, historienne des sciences et de l’environnement a étudié, dans un livre qui vient de paraître, les nombreux liens qu’entretiennent les humains avec les différents êtres vivants depuis que des individus peuplent la Terre.
Par Philippe Lesaffre
le chien, plus vieil animal domestiqué
picto_1 Crédit : Harry Gillen / Unplash

À toutes les époques, les animaux nous ont accompagnés. À commencer par les chiens, qui ont été adoptés par les hommes il y a plus de 10 000 ans, avant les chèvres, les vaches et les moutons. Très vite après les premières sédentarisations des humains, ces canidés sont devenus des compagnons de chasse et ont été intégrés dans les fermes. Ils étaient utiles dans la vie de tous les jours et au combat. Rappelons, au passage, que 100 000 chiens ont été utilisés durant la Première Guerre mondiale.

Dans son livre, Valérie Chansigaud, historienne des sciences et de l’environnement, retrace l’histoire de la cohabitation entre les hommes et les animaux, qu’ils soient vertébrés, mammifères, oiseaux ou vivant en milieu aquatique. Selon elle, les pratiques de domestication ont évolué au gré des époques et des civilisations, ainsi que des territoires. Les finalités et les méthodes employées pour parvenir à « dompter » telle ou telle espèce ont varié en fonction des siècles.

Une domestication qui évolue sans arrêt

Arts rupestres, affiches, peintures, extraits de récits de voyages… Valérie Chansignaud traque dans son livre les sources mentionnant la présence animale dans chaque civilisation. Clairement, ils ont toujours servi l’intérêt des hommes, qui ont fini par apprivoiser de très nombreuses espèces pour de nombreuses raisons.

D’abord l’élevage de vertébrés en vue de la consommation alimentaire, de viande notamment : la FAO a compté environ 28 milliards de vertébrés dans des fermes (en très grande majorité, des vaches, des moutons, des chèvres, des cochons et des lapins). Il faut compter aussi les animaux en captivité dans les laboratoires servant aux expérimentations médicales, en premier lieu, les souris. Et aussi les (très nombreux) animaux domestiques des zoos et des aquariums, ainsi que le milliard d’animaux de compagnie… En fait, il est impossible de réaliser un inventaire précis actuellement, d’autant qu’il faudrait s’entendre sur la définition de la domestication, qui varie ainsi en fonction des cultures et des époques.

D’après l’auteure, si de nombreuses espèces ont presque toujours cohabité avec les populations humaines, de nombreuses domestications sont intervenues tardivement. Nombre de vertébrés ont été domestiqués au cours des derniers siècles, et les sociétés humaines ne se sont vraiment « occupés » des populations aquatiques que ces 20 dernières années. Des domestications sont intervenues récemment. Et d’autres interviendront sans doute dans les prochaines années. L’auteure s’attend notamment à ce qu’on domestique de nouvelles espèces. En particulier les insectes, dans un objectif de consommation. Une histoire sans fin.

Histoire de la domestication animale, Valérie Chansigaud, Delachaux et Niestlé

histoire de la domestication animale

Ce qui pourrait vous intéresser

élevage de bovins en france ÉvÉnement

Elevage industriel : le bien-être animal est dans le pré (Live Facebook)

Elevage industriel : le bien-être animal est dans le pré (Live Facebook & podcast)

Agriculture Consommation
3 livres écolos pour les enfants Article -
Par Sandra Coutoux

3 livres écolos pour les enfants

Comment parler des enjeux environnementaux sans angoisser les enfants, mais au contraire, en leur donnant des clés pour agir ? Voici notre sélection de trois livres jeunesse inspirants.

Écologie
Article -
Par Philippe Lesaffre

"Les Gaulois mangeaient du chien", rappelle l'historien Éric Baratay

Les animaux ont toujours côtoyé les humains. Mais leur rôle et leur place ont grandement varié selon les époques. Pour MOUVEMENT UP, l’historien Éric Baratay, grand spécialiste de la relation entre les animaux et les hommes, remonte le temps jusqu’aux sociétés gauloises, au sein desquelles les peuples mangeaient par exemple le chien…

Écologie