Dossier

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

En France, chaque année, près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont gaspillées, soit l’équivalent de 150 kg par habitant tous les ans.
Par La rédaction
En Normandie
À Amiens, l’association Les Recyclettes valorise les biodéchets
En 2024, les collectivités devront proposer une solution à leurs habitants pour qu’ils valorisent leurs déchets organiques.
Des associations s’y mettent déjà pour avancer le schmilblick. Notamment à Amiens, avec Les Recyclettes, dont la structure produit du compost.
Lire la suite
Un mooc pour mieux agir contre le gaspillage alimentaire
L'Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes a lancé une formation en ligne dédiée à la lutte contre le gaspillage alimentaire.
Le mooc est adapté à différents publics (professionnels comme citoyens). Lidée : apprendre à se rendre compte de l’ampleur du gaspillage alimentaire, comprendre les enjeux, les causes du grand gâchis, que ce soit dans la restauration, chez nous ou du côté des producteurs et de la distribution
Lire la suite
Freegan truck tour
Des étudiants sensibilisent au gaspillage alimentaire
Dans la région de Morlaix, quatre étudiants s'engagent contre le gaspillage alimentaire. Ils veulent récupérer des invendus et distribuer gratuitement des repas. "Les poubelles sont souvent pleines, c'est incompréhensible."
Lire la suite
A Bordeaux, ils récupèrent vos biodéchets chez vous
L'association Récup met à disposition un composteur aux Bordelais qui souhaitent valoriser leurs déchets.
L’idée de ce service de collecte de biodéchets est né en 2018 dans l’esprit de 5 étudiants en économie. La plupart d’entre eux ayant grandi à la campagne, ils avaient à cœur de trouver une solution durable à la valorisation des déchets alimentaires en milieu urbain.
Lire la suite
Le Bokashi pour valoriser ses restes alimentaires facilement
Pour valoriser ses déchets organiques à titre individuel, on peut se procurer un lombricomposteur. Mais il y a aussi l’alternative du Bokashi, un composteur d’origine japonaise, pratique pour les citadins. Mode d’emploi.
A Bordeaux, l’association Récup valorise vos restes alimentaires pour les donner ensuite à des maraîchers. Une solution pour éviter que cette matière ne termine sa course dans le bac à ordures ménagères, qui sera enfoui ou incinéré.
Lire la suite