fbpx
Article

Comment aider une femme victime de violences conjugales ?

En 2020, 90 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en France. Comment éviter ces drames ? Nous avons toutes et tous un rôle à jouer pour aider les femmes à se protéger de la violence au sein de leur couple. Voici quelques pistes.
Par la rédaction
violences femmes
picto_1 Crédit : Mélodie Descoubes / Unsplash

En 2019, au niveau de la France entière (y compris les collectivités d’outre-mer), les forces de sécurité ont enregistré un peu plus de 126 000 femmes victimes de violences commises par leur partenaire (soit une hausse de 16 % sur un an).

Que faire ?

Vous pouvez discuter avec un service de police 24h/24h via ce tchat pour signaler une violence sexuelle, conjugale ou sexiste.

Vous pouvez aussi proposer à la femme victime de partager ce qu’elle vit avec d’autres femmes en particulier au sein du tchat de l’association « En avant toute(s) » qui est gratuit et anonyme. Il s’adresse aux femmes victimes de violences sexistes et sexuelles et  est ouvert 7 jours sur 7 de 10h à 21h.

En cas d’urgence, vous pouvez indiquer à la femme victime qu’elle peut donner l’alerte dans une pharmacie qui alertera tout de suite les forces de l’ordre. Il lui suffira de demander un masque 19. 

Qui appeler ?

Le 3919 est un service gratuit spécialisé dans les violences faites aux femmes. Il est géré par la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF).  En 2018, ce réseau d’associations à pris en charge plus de 53 000 appels. 92 % des appels avaient pour objet des violences conjugales.  Si vous êtes témoins de violences physiques, verbales ou psychologiques à la maison ou au travail, vous pouvez trouver ici du soutien et une information sur la marche à suivre. Le centre d’appel est ouvert du lundi au samedi de 9h à 22h, samedi et dimanche de 9h à 19h.

Toute femme victime peut aussi contacter Viols femmes Informations au 08 000 595 95, du lundi au vendredi, de 10h à 19h.

Dans le cas où vous sentez que la personne est en danger imminent, il est important de se rapprocher directement de la police en composant le 17 ou le 112.  

Comment protéger une femme victime de violences ?

Vous pouvez la mettre en relation avec une avocate spécialisée dans les violences au sein du couple, gratuitement en contactant la ligne d’Avocats, femmes et violences, tous les lundis, mardis et jeudis de 15h à 19h, au 08 20 20 34 28.

Vous pouvez l’inciter à solliciter le juge aux affaires familiales. En cas de danger pour la victime ou ses enfants, ce juge peut en effet  délivrer en urgence une ordonnance de protection, même si la victime n’a pas encore déposé plainte devant la justice pénale. L’ordonnance de protection vise à empêcher l’auteur des violences de s’approcher de la victime.

Il est possible de demander une mesure d’éloignement du conjoint violent, dans le cas d’une plainte pour violences conjugales ou de harcèlement. Harcèlement, violences physiques ou morales, privation d’argent sont autant de raisons qui doivent pousser les femmes à porter plainte puis à demander une mesure d’éloignement.

 

Ce qui pourrait vous intéresser

Titiou Lecoq : « Il faut parler du féminicide » Article -
Par Mounir Belhidaoui

Titiou Lecoq : « Il faut parler du féminicide »

Journaliste indépendante, blogueuse sur « Girls and geeks » et auteure, entre autres, de Libérées !…

Solidarité
covid et santé mentale Article -
Par La rédaction

Covid-19 : comment préserver sa santé mentale ?

FICHE PRATIQUE - Cela fait un an que le virus anxiogène a pris le contrôle de nos vies. Entre confinement, déconfinement, reconfinement, couvre-feu, sur quel pied danser quand notre moral ne tourne pas rond ? Des plateformes vous accompagnent en cette période difficile.

Santé
Sans-abri Article -
Par La rédaction

Comment aider les sans-abri ?

Il n’y a pas de réponse unique mais des situations différentes à chaque fois. Que faire, au-delà d’un sourire, d’un bonjour, pour leur venir en aide, peu importe les saisons ?