fbpx
Article

Ces initiatives citoyennes luttent contre la pollution des masques

Les masques chirurgicaux ont envahi certaines rues, plages, et forêts. Face à l'incivilité ou l'ignorance, des citoyens et des citoyennes ont décidé de prendre les choses en main en ramassant les masques qu'ils trouvent sur leur passage. Colère, besoin d'agir et de sensibiliser aux enjeux écologiques, leurs motivations sont multiples...Voici 3 initiatives spontanées de citoyens engagés.
Par Sandra Coutoux
masque à la plage

800 km pour dénoncer la pollution des masques

Edmund et Frédéric ont entamé une « marche contre les déchets » de 800 kilomètres entre Marseille et Paris. Ils ramassent notamment les masques chirurgicaux sur leur parcours pour sensibiliser le plus grand nombre à l’impact écologique des masques laissés à l’abandon sur le sol. Depuis le début de l’opération « un déchet par jour », débuté le 1er octobre, les deux amis ont ramassé près de 2 130 masques. Il y a urgence en effet à faire prendre conscience à l’ensemble des citoyens de la pollution des conséquences de notre consommation de masques sur la nature . « L’ONU le dit, 75 % des masques jetables risquent de se retrouver dans des décharges ou dans les mers », rappelle Adrien Piquera, le chargé de communication du projet.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 1 Déchet par jour (@1dechetparjour_1pieceofrubbish) le

Edmund et Frédéric profite de la lumière qui est faite sur leur initiative pour rappeler que les masques chirurgicaux sont recyclables. La société Plaxtil, installée à Châtellerault dans la Vienne, a mis au point une technique pour recycler en matière plastique les masques chirurgicaux utilisés pour se protéger du Covid-19. Une façon de réduire l’impact écologique de ces masques usagés, trop souvent jetés par terre ou incinérés.

Le cleanwalk hebdomadaire d’Alix

Elle n’hésite pas à marcher 9 km deux jours par semaine entre son lieu de travail situé à Levallois-Perret et son domicile situé dans le 15ème arrondissement de Paris pour ramasser des masques. Alix, 30 ans, a décidé de donner de son temps « pour faire quelque chose« . Équipée de gants et d’un sac poubelles, elle se désole de collecter chaque jour « entre 20 et 30 masques », sur son parcours, des beaux quartiers en passant par des quartiers plus populaires le constat est le même, les masques jetés par terre envahissent l’espace. Son initiative interpelle les badauds qui parfois s’arrêtent pour l’encourager et la féliciter. Un miracle à Paris « où l’indifférence et le rythme effréné dicte des comportements peu civiques« , estime la jeune femme. Elle espère contribuer par l’action à sensibiliser ses concitoyens. Elle interpelle les municipalités dans le cadre de sa démarche via les réseaux sociaux comme Instagram pour les pousser à mettre en place des bornes pour recueillir les masques chirurgicaux usagers et les recycler.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alix Dewatre (@alixdwt) le

Un voyage à vélo contre les déchets

Florian Danielo et Sabrina Josselin, un couple de trentenaires bretons, ont entamé en septembre un tour de France à vélo. Leur objectif ?  Ramasser sur leur passage les masques usagés. Ils ont déjà récolté plus de 400 masques pour les mettre à la poubelle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🚲🌎 CYCLEANTRIP 🌍🚲 (@cycleantrip) le

Florian Danielo avais déjà effectué un voyage de 18 mois autour du monde entre 2018 et 2020. D’abord seul, puis rejoint par sa copine Sabrina, il a traversé l’Europe du Sud, en passant par l’Afrique, puis les Amériques et a parcouru plus de 26 000 kilomètres, tout en ramassant près de 843 kg de déchets. Il a retranscrit son aventure dans un livre financé sur Ulule.

Ce qui pourrait vous intéresser

5 initiatives écolo qui ont marqué 2019 Article -
Par Sandra Coutoux

A Annecy, une famille lance l'opération #ICleanMyLake

INITIATIVE - Philippe et ses quatre enfants, âgés de 9 à 17 ans, sont des amateurs de plongée en apnée. Ils ont décidé de nettoyer le lac d'Annecy pour sensibiliser le public à la protection de l'environnement.

Écologie
Clean Walker : l'initiative d'un citoyen pour nettoyer les villes Article -
Par Sandra Coutoux

Clean Walker : l'initiative d'un citoyen pour nettoyer les villes

TENDANCE - Ils inspirent au quotidien de milliers de personnes via leur compte Instagram en démontrant qu’une vie plus écologique et responsable est possible. Découvrez ces citoyens influenceurs qui sèment des graines de conscience green sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, rencontre avec le vidéaste Benjamin Carboni, le fondateur du mouvement Clean Walker.

Écologie
#Trashtag Article -
Par Philippe Lesaffre

#Trashtag, le défi sur les réseaux sociaux pour nettoyer les zones naturelles

Il ne suffirait de pas grand-chose pour que les gens s’y mettent et nettoient les voies publiques, les espaces naturels, les plages ou les forêts.

Écologie