fbpx
Article

Camille Étienne : « Le monde d’après va demander du courage et de l’audace »

Elle est jeune, engagée et porte la parole d'une génération en quête d'un monde plus écologique, dans un contexte d'urgence climatique. L'activiste Camille Étienne, porte-parole du mouvement On est prêt, et étudiante à Sciences Po, a tenu tête au Medef l'été dernier en osant parler de décroissance et de quête de sens à des chefs d'entreprise. Elle est aussi la marraine, cette année, du festival Atmosphères qui se déroule jusqu'au 11 octobre, à Courbevoie. On l'a rencontrée.
Par Sandra Coutoux
camille étienne
picto_1 Crédit : Daniel Sicard

Elle a grandi en Haute-Savoie, dans un village perché au sommet des Alpes, au contact direct avec la beauté et la puissance sauvage de la nature, et au sein d’ une famille consciente des enjeux écologiques. « Mon est père guide de haute montagne,  j’ai appris à ses côtés l’humilité face aux glaciers, et j’ai été sensibilisée à leur fragilité« , explique Camille Étienne, pour partager les origines de sa sensibilité écologique.

Lorsqu’elle arrive à Paris, pour suivre un cursus à Sciences Po, la jeune fille ressent très vite la « déconnexion » de ses camarades, plus urbains, avec la nature. Cela l’interroge. « Les étudiants de Sciences Po sont censés faire partie, après leurs études, de l’élite. Mais comment être un dirigeant conscient des enjeux du monde, sans être en relation avec la nature et le vivant ? »

La jeune fille se questionne, et tente de faire communiquer des mondes opposés. Après une année passée en Finlande, où elle s’intéresse à l’agriculture, elle donne un TEDx qui lui apporte une certaine visibilité. Elle est invitée à des tables rondes dans les grandes entreprises, qui tentent de comprendre une jeunesse en quête de sens. Camille s’engage, parallèlement à ses études, auprès du mouvement de youtubeurs On est prêt, lancé en 2018, qui porte également l’affaire du siècle, une campagne initiée par quatre associations dans le but de poursuivre en justice l’État, pour son inaction en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Un slam écolo et 15 millions de vues

Dans une vidéo publiée post-confinement, en mai 2020 sur YouTube, Camille Étienne porte le message d’une génération en quête de sens, dans un monde ébranlé par une pandémie planétaire. La vidéo réalisée dans les montagnes, où elle déclame un slam poétique et politique, pose des mots sur ce monde d’après que toute une génération désire. La vidéo « Réveillons-nous », signé par le collectif d’artistes engagés Pensée sauvage, fait le buzz. 15 millions de vues en quelques semaines.

Imperturbable face au Medef

En août dernier, elle intervient à l’université d’été du Medef, où l’évocation de la décroissance suscite moqueries et huées dans l’assemblée. Pas de quoi ébranler la jeune femme qui reste imperturbable. « C’est Schopenhauer qui disait qu’une vérité était d’abord niée, puis ridiculisée avant d’être acceptée comme une vérité« , analyse-t-elle avec philosophie, pour expliquer le peu d’intérêt des dirigeants économiques pour le changement climatique et ses conséquences sur la planète et ses habitants.

Pour Camille, il est important de dialoguer avec tout le monde, et c’est bien pour cela qu’elle accepte de se rendre à des conférences avec Total pour parler du greenwashing, par exemple. « De nombreux dirigeants sont perdus et sont sincèrement en demande d’informations sur le changement climatique« , observe-t-elle.

Certains d’entre eux semblent prendre conscience de leur impact après l’avoir écoutée, mais nombreux sont ceux aussi qui la dénigrent sur les réseaux sociaux. Pourtant, rappelle-t-elle, le changement de modèle est inéluctable. Donc, autant commencer à faire le deuil d’un modèle qui n’est plus adapté aux défis, et à en inventer un nouveau plus durable, plus résilient, qui apporte davantage de paix et de joie : « La technologie n’est pas la réponse à tous nos problèmes. Et se poser la question des limites des ressources terrestres, c’est juste faire preuve de lucidité. Ce qu’il faut aujourd’hui, c’est écrire une nouvelle histoire. Le monde d’après va demander du courage et de l’audace. Nous, la génération Y, nous sommes prêts.« 

Ce qui pourrait vous intéresser

sébastien bohler Article -
Par Sandra Coutoux

Sébastien Bohler : "Le besoin de sens est inhérent à la nature humaine"

Après le Bug humain, où il nous expliquait comment notre cerveau nous pousse à détruire la planète, le docteur en neurosciences Sébastien Bohler vient de publier Où est le sens ?. Dans ce livre, porteur d'espoir, il nous rappelle que notre quête de sens, de cohérence et de lien est un besoin vital, plus que jamais nécessaire. Entretien.

Culture Écologie
sébastien folin Article -
Par Sandra Coutoux

Sébastien Folin : "Les médias ne parlent pas assez du changement climatique"

L'animateur Sébastien Folin est le président d'honneur du festival "Atmosphères" dédié aux enjeux écologiques, qui se déroule du 6 au 11 octobre à Courbevoie. L'ancien monsieur météo de TF1 espère contribuer à éveiller les consciences face à l'urgence climatique et sociale.

Culture Écologie
L'appel des étudiants des grandes écoles au Article -
Par Sandra Coutoux

L'appel des étudiants des grandes écoles au "réveil écologique"

INITIATIVE - Un manifeste, signé par plus de 10 000 étudiants, appelle le monde économique au réveil écologique. Dans ce texte, des étudiants issus des grandes écoles françaises s'engagent à ne pas travailler pour des entreprises polluantes.

Écologie