Dossier

Alimentation : comment privilégier le circuit court ?

Manger local, c'est réduire les émissions de CO2 liées aux transports de marchandises et soutenir les producteurs. Grâce aux circuits courts, les consommateurs peuvent devenir des acteurs de la transition, en achetant des produits frais à proximité de chez eux.
Par Sandra Coutoux
Le Bokashi pour valoriser ses restes alimentaires facilement
Comment trouver des fruits et légumes frais pas chers ?
Plus d'un Français sur quatre (27 %) déclare ne pas avoir assez d'argent pour manger des fruits et légumes frais au quotidien.
Des solutions ici ou là existent pour manger sainement et pour pas trop cher.
Lire le rapport
Dans le Vaucluse, les Jardins de Solène luttent contre le gaspillage alimentaire
Les Jardins de Solène récupèrent des fruits et légumes déclassés, pour fournir la restauration collective du Vaucluse. Circuit-court, économie circulaire, insertion des personnes en situation de handicap.
Solène Espitalier s'est lancée dans l'aventure de l'économie sociale et solidaire après avoir constaté que les producteurs agricoles du Vaucluse manquaient de main-d'oeuvre au moment des récoltes ou au cours des vendanges.
Lire le rapport
Le réseau d'épiceries "Nous, antigaspi" sauve les aliments de la poubelle
Le réseau d'épicerie Nous, antigaspi propose des produits invendus.
En 2018, "Nous, antigaspi" ouvrait sa première épicerie à Melesse, dans les environs de Rennes. depuis, de nombreux magasins ont ouverts en France.
Lire le rapport
Vous voulez du poisson en circuit court ? Découvrez cette carte interactive
L'association Pleine mer a mis en ligne une carte interactive qui recense les adresses pour acheter du poisson frais de petits pêcheurs. L'idée : développer la vente en circuit court, mais pas seulement.
Vous êtes de passage sur le littoral et vous souhaitez déguster du bon poisson frais ? L’association de défense de la pêche locale Pleine mer recense sur sa carte participative des points de vente directe de petits pêcheurs.
Lire le rapport
A Lyon, GRAP soutient l'alimentation durable
Le Groupement régional d'alimentation de proximité ( GRAP) est une coopérative qui accompagne les commerçants proposant une alimentation bio en circuit court.
« Le public veut savoir ce qu’il mange », observe Kévin Guillermin, un autre codirecteur de Grap. D’où la volonté de son groupement coopératif rhônalpin d’accompagner et de donner un coup de pouce à des petites structures locales situées dans un rayon de 150 km autour de Lyon.
Lire le rapport