Article

À La Rochelle, ils créent une combinaison de surf avec des coquilles d’huîtres

À La Rochelle, deux anciens sportifs de haut niveau, aujourd'hui entrepreneurs, ont créé des combinaisons nautiques fabriquées en partie avec des... coquilles d'huîtres. Une innovation majeure pour l'environnement, car, à ce jour, près de 95 % des combinaisons de surf ou de plongée, vendues sur le marché, sont conçues avec des matériaux issus du pétrole.
Par Sandra Coutoux
combinaison éco-concue
picto_1 Crédit : Guy Kawasaki

 » L’idée nous est venue en mangeant des huîtres en bord de mer« , lance Yann Dalibot, ancien planchiste de haut niveau et cofondateur de Soöruz. Depuis 2013, cette entreprise spécialisée dans les combinaisons de surf située à La Rochelle a engagé un travail de fond pour intégrer l’environnement dans sa stratégie en investissant dans l’éco-conception.

La marque utilisait déjà du bambou, ou des polyesters recyclés et du calcaire, le limestone.  Il y a deux ans, l’entreprise française a eu l’idée d’utiliser des coquilles d’huîtres riches en calcaire pour remplacer le limestone, qui est une matière fossile non renouvelable. « Nous avons fait des tests à Brest et à La Rochelle pour broyer des coquilles d’huîtres et trouver la bonne consistance, afin que la poudre obtenue puisse être utilisée dans le processus de fabrication au sein de notre usine, située à Taïwan », explique Yann Dalibot. Le développement de cette innovation a été accompagné par la région Nouvelle-Aquitaine.

Une innovation française

Aujourd’hui plus de 50 % des matières utilisées dans la fabrication des combinaisons de la marque rochelaise sont bio-sourcées. On y trouve du calcaire issu des coquilles d’huîtres, du caoutchouc issu de l’hévéa et du plastique végétal, créé à partir de canne à sucre.

Une innovation écologique unique au monde, car, actuellement, la grande majorité des combinaisons de surf ou de plongée est conçue à partir de matériaux pétrochimiques. L’entreprise française à décidé de mettre à disposition son idée auprès du leader américain du marché de la combinaison nautique, pour apporter des clients à l’usine chargée de transformer les huîtres en matière première.

Prochaine étape : organiser le recyclage

L’entreprise a également lancé un programme de recyclage de combinaisons en investissant dans une machine qui les transforme en une matière utilisée pour le rembourrage de coussins ou des sacs de boxe. « Nous avons déjà mis en place un système de collecte auprès des clubs de voile et de surf « , précise Yann Dalibot. L’entrepreneur est l’un des leaders de la réflexion concernant la mise en place d’une filière de recyclage des combinaisons nautiques.

« Nous avons déjà réfléchi à un système d’éco-contribution et mis en place des ateliers de réparation pour faire durer les produits. » Il devance ainsi les pouvoirs publics. Adoptée en 2019, la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire va obliger de nombreux industriels, notamment ceux du textile, à financer la fin de vie de leurs produits – c’est ce que l’on appelle la responsabilité élargie du producteur. Chaque filière aura son propre calendrier de mise en place entre 2021 et 2024. Mais lui a déjà pris de l’avance…

 

 

 

Ce qui pourrait vous intéresser

A Poitiers Article -
Par Sandra Coutoux

A Poitiers, ils lancent une fabrique à innovations solidaires

INITIATIVE - L'association Initiative Développement Initiative Développement vient de lancer à Poitiers DEFIS, un incubateur à innovations destiné à apporter des solutions concrètes aux populations touchées par le dérèglement climatique.

Solidarité
Comment des coiffeurs écolos recyclent vos cheveux Article -
Par Sandra Coutoux

Comment des coiffeurs écolos recyclent vos cheveux

INITIATIVE - L'association les Coiffeurs justes, basée à Brignoles dans le Var, collecte les cheveux coupés dans des salons de coiffure partout en France pour leur donner une seconde vie insolite.

A Toulouse Article -
Par Sandra Coutoux

À Toulouse, ils inventent une douche qui recycle l'eau

INITIATIVE - Deux jeunes ingénieurs toulousains sont en train de développer un concept de douche qui permet d'économiser l'eau grâce à un système de recyclage.

Écologie