Article

5 conseils pour créer un super potager sur son balcon

Et si le retour des beaux jours était l'occasion de créer votre potager, même si vous n'avez pas de jardin ? Valéry Tsimba a relevé le défi des récoltes abondantes sur son balcon de 4 mètres carrés à Courbevoie, en région parisienne. Elle partage son expérience dans son livre "Mon balcon nourricier en permaculture", publié aux éditions Ulmer. Voici ses conseils.
Par Sandra Coutoux
picto_1 Crédit : Evaine Merle

Laitue, blette, chou kale, roquette… Le printemps dernier, alors que la France entière était confinée, Valéry a consommé les légumes qui poussaient sur son balcon. Cultiver un potager même sur une petite surface est tout à fait accessible à tous et toutes, mais par où commencer ? Voici cinq clés pour les jardiniers urbains débutants.

Vérifier l’exposition de votre balcon

Le temps d’ensoleillement de votre espace extérieur va déterminer le type de culture. Si votre balcon est exposé plein sud, c’est parfait pour vous lancer dans les tomates, les poivrons, les aubergines. Si il est exposé au nord, il faudra y renoncer et opter pour la laitue, les radis, les herbes aromatiques comme la ciboulette, le basilic. Les légumes n’aiment pas les courants d’air. Si votre balcon est fortement soumis au vent, cela pourrait stresser les végétaux et avoir un impact sur leur croissance.

Les contenants

Pas la peine de vous ruiner, vous pouvez récupérer des pots en terre cuite qui laissent respirer le système racinaire ou des jardinières en plastique que vous pouvez trouver à la fin des marchés.

Le terreau

Mieux vaut opter pour un terreau biologique universel, idéal pour planter des tomates, des courgettes, des poivrons et des aubergines, que vous pouvez enrichir de votre compost maison.

Acheter des plants et des graines

En mars, vous pouvez vous lancer dans les radis, les laitues et les herbes aromatiques que vous pourrez récolter en avril. Pour les tomates cerises, courgettes et autres légumes du soleil, mieux vaut attendre mi-mai pour laisser passer les dernières gelées. Pour les tomates, mieux vaut choisir des tomates multiflorales pour la productivité, et des haricots à rame qui poussent en hauteur.

Outils de jardinage et motivation !

Une fourchette pour aérer la terre, une cuillère pour vous aider à planter vos légumes, pas besoin de vous ruiner pour jardiner. Le conseil est de commencer petit, pour ne pas abandonner si la récolte ne fonctionne pas comme vous voulez.

Pour aller plus loin : 

 

Mon balcon nourricier en permaculture

de Valéry Tsimba aux éditions Ulmer.

 

 

 

 

 

 

Ce qui pourrait vous intéresser

Tomates cerises du potager Article -
Par Sandra Coutoux

Achetez des fruits et légumes dans le potager de votre voisin

Pourquoi continuer à acheter des cerises hors de prix qui ont parcouru 500 km alors que d'autres n'arrivent pas à consommer l'ensemble de la récolte des cerisiers de leur jardin ? Pour encourager l'alimentation de proximité et lutter contre le gaspillage, la plateforme le Potager d'à Côté met en relation des consommateurs et des particuliers qui possèdent des potagers ou des arbres fruitiers.

Consommation Économie collaborative
Article -
Par Philippe Lesaffre

Comment trouver des fruits et légumes frais pas chers ?

Plus d'un Français sur quatre (27 %) déclare ne pas avoir assez d'argent pour manger des fruits et légumes frais au quotidien. Des solutions ici ou là existent pour manger sainement et pour pas trop cher.

Solidarité
Cultivez à la ville comme dans les champs Article -
Par Charline FORNARI

Cultivez à la ville comme dans les champs

Jardins partagés, potagers sur les toits, friches végétalisés, l’agriculture urbaine n’en finit pas de susciter l’engouement des citadins. Effet de mode ou mouvement durable, quels sont les atouts de ces pratiques agraires pour la ville et ses habitants ?

Solidarité