picto_3

Antonio Meloto

Fondateur de Gawad Kalinga

Pour éradiquer la pauvreté, nous devons rêver grand, et seuls les entrepreneurs ont la capacité de changer notre façon de penser et de nous comporter. (L'Express)

 

Antonio MELOTO se décrit comme « optimiste radical ». Difficile de lui donner tort au vu de son parcours et de ses objectifs. Cet économiste de formation a en effet radicalement changé de mode de vie, passant de cadre-dirigeant chez Procter & Gamble à président-fondateur de l’ONG « Gawad Kalinga », littéralement « prendre soin », en 2003. Son objectif est à son image, optimiste et radical, puisqu’il s’attaque à un défi est gigantesque : éradiquer en 20 ans l’extrême pauvreté aux Philippines, qui touche 30 millions de personnes.

Ses méthodes sont elles aussi drastiques : il s’immerge plusieurs mois dans un bidonville de Manille pour comprendre les dysfonctionnements de la communauté et identifier les besoins de ses habitants. Suite à cette expérience, il fonde Gawad Kalinga, dont le principe est la construction de communautés villageoises, composées d’une cinquantaine de maisons, qui deviennent à terme des villages auto-suffisants et écologiquement responsables. En moins de 10 ans, 3000 communautés ont ainsi été constituées, impactant la vie de près d’un million de Philippins. Aujourd’hui, le modèle de cet entrepreneur social de l’année est de plus en plus regardé, et Antonio Meloto a de nombreuses raisons d’être optimiste.